Qobuz lance une offre Sublime+ de streaming en Hi-Res, et annonce de nouvelles applications mobiles misant sur son contenu éditorial.

« Qobuz is back! » (« Qobuz est de retour ! ») C’est le nom équivoque de la conférence de presse qu’a tenue Qobuz il y a une dizaine de jours, qui fut éclipsée par le lancement du Samsung Galaxy S8, mais sur laquelle nous revenons aujourd’hui, car elle fut le théâtre de plusieurs annonces qui raviront les adeptes de Hi-Fi.

Du streaming en Hi-Res

Pour commencer, le service de musique à la demande français a annoncé le lancement de la formule Sublime+, qui complète la formule Sublime lancée il y a un an. Ce nouveau forfait encore plus audiophile donne droit au streaming en Hi-Res, c’est-à-dire à des fichiers compressés sans perte sur 24 bits, le plus souvent en 96 kHz.

Des 30 millions de titres disponibles en « qualité CD » (lossless en 44,1 kHz sur 16 bits), 1 million le sont en Hi-Res, soit un total de 60 000 albums. Mais « la plupart des nouveautés sont disponibles en Hi-Res », d’après les propos de Denis Thébaud, PDG de la nouvelle maison-mère de Qobuz, rapportés par Next Inpact.

Cette formule est facturée la coquette somme de 350 euros/an, l’équivalent de 30 euros/mois, mais la formule n’est pas mensualisable.

Les offres de streaming s’échelonnent désormais ainsi :

OffreCompressionRésolution maximaleDéfinition maximalePrix
PremiumMP3 320 kbps44.1 kHz16 bits10 €/mois
Hi-Fi"Vraie qualité CD"44.1 kHz16 bits20 €/mois
Sublime+Hi-Res96 kHz24 bits30 €/mois

L’offre Sublime est maintenue. Elle donne accès au téléchargement Hi-Res au prix du MP3 (soit 30 à 60 % de remise), et au streaming de ces achats en Hi-Res, mais le streaming du reste du catalogue s’en tient à la « vraie qualité CD ».

De quoi enfin profiter de son smartphone compatible Hi-Res ? Reste à vous assurer que vous entendez bien la différence, ne serait-ce qu’entre de la compression avec et sans perte, en vous livrant à un test ABX en double aveugle tel que celui disponible sur ce site internet.

À lire sur FrAndroid : A-t-on réellement besoin de l’audio HD (24 bits / 192 KHz) sur les smartphones ?

Nouvelles applications mobiles

En plus des toutes nouvelles applications Windows et MacOS, Qobuz lancera fin avril de nouvelles applications Android et iOS, qui accueilleront comme celles pour ordinateur le nouveau format éditorial Grand Angle, des articles à lire en musique.

Elles offriront en outre une nouvelle expérience de navigation, un peu moins centrée sur les albums, et un peu plus sur les playlists thématiques.

Ces nouvelles applications permettront de diffuser de la musique directement vers des enceintes Sonos, ce qui dispensera de basculer sur l’application dépassée des célèbres enceintes connectées.

Du DSD en téléchargement

Enfin, Qobuz proposera à la rentrée du téléchargement au format DSD, un format encore plus pointu que du FLAC en 192 kHz sur 24 bits, destiné aux audiophiles les plus exigeants. Pour résumé, il est codé sur 1 bit seulement, mais à très haute résolution 2,8 MHz. On n’a encore aucun détail quant aux prix.

En somme, face aux concurrents Spotify, Deezer et consorts, Qobuz cultive sa différence, en misant sur le très haut de gamme et sur ses sélections réalisées par des professionnels de la musique.

À lire sur FrAndroid : Streaming musical : quel service choisir (Spotify, Deezer, Play Musique, Qobuz…) ?