Quatre français – Pierre, Olivier, Arthur et Pierre – relèvent le défi de proposer de rendre vos enceintes intelligentes sans avoir besoin de votre smartphone.  Pour cela, ils proposent Prizm, un objet connecté que l’on branche à ses enceintes et qui ne comporte que trois boutons.

Prizm_In Situ

Prizm

Jouer simplement la musique que l’on aime dans son salon

Jouer simplement la musique que l’on aime, sans contrainte ni complexité, c’est ce que Prizm s’est promis de rendre possible grâce à une mystérieuse pyramide et ses trois boutons.

Prizm

Prizm utilise Deezer, Spotify ou Soundcloud comme source de musique et crée ses propres playlists en fonction de vos goûts. C’est l’usage des deux boutons : le cœur pour dire que l’on aime particulièrement cette musique et la croix pour dire que ce n’est pas ce que l’on a envie d’écouter.

L’intérêt de Prizm, c’est que ces informations sont contextualisées en fonction du jour de la semaine, du nombre de personnes présentes qu’elles soient familières (famille, colocataire, amis, etc.) ou non mais aussi en fonction du niveau sonore de la pièce. C’est la dernière fonctionnalité qui permet de différencier une soirée posée d’une soirée plus animée ou l’on a plutôt envie de danser.

Grâce à ces critères contextuelles, la musique diffusée est, nous promet-on, celle qui va plaire au plus grand monde en fonction de l’ambiance.

 

Prizm est l’union de la simplicité de la radio, et de la puissance du streaming.

Bien évidemment, la jeune entreprise française n’est pas la seule à se positionner sur le marché de la hifi connectée. On pense notamment à Sonos récemment mis à jour pour fonctionner avec Google Music.

Les fonctionnalités sont tout de même différentes car Prizm prend les choses sous un angle différent :

Lorsque l’on écoute la radio, on ne se questionne pas sur ce que l’on a envie d’écouter. On allume la radio et on profite. Du moins, jusqu’à ce qu’on entende Justin Bieber. Là, on cherche à changer de station. C’est un peu ce comportement naturel que Prizm cherche à reproduire mais en faisant en sorte de ne jamais avoir à changer de station.

Prizm_In Situ4

Prizm

Toutefois, même si l’idée est de ne se servir que du Prizm, une application Android et iOS est fournie pour un usage plus avancé et peut-être plus similaire à ce que l’on peut trouver chez la concurrence.

Prizm_AppMenu_view1

Prizm – application

Un projet qui a besoin de vous

Même si nous avons eu le droit aux démonstrations de Prizm lors de la soirée de lancement, l’équipe derrière ce projet a besoin de plus de ressources pour que Prizm arrive à maturité et soit commercialisé.

C’est sur Kickstarter que la campagne de financement participatif commence ce soir. Pour ceux d’entre vous qui sont intéressés pour soutenir le projet, c’est par ici.  Les 150 premiers participants pourront réserver un Prizm pour 99 dollars tandis que les suivants pourront le réserver au prix de 129 dollars.

Plus d’informations sur le site officiel ou sur la page Kickstarter.