Depuis l’arrivée du Motorola Droid avec Android 2.0 aux Etats-Unis, un nouvel outil est disponible : Google Maps Navigation. Disponible uniquement aux Etats-Unis, ce service devrait ne pas tarder en France. Qu’est ce qui explique ce retard ? Google possède l’intégrité des cartes sur le territoire américain, cependant, en Europe par exemple ils travaillent avec des entreprises telles que Navteq (Nokia), ou encore Tele-Atlas (Tom Tom). Pour lancer ce type de services en Europe, il faut donc que Google monnaye les données avec un fournisseur de cartographie.

Selon une rumeur du « De Telegraff », Google serait en train de négocier avec l’éditeur AND basé aux Pays-Bas. Peu connu en France, cette entreprise possède des données de cartographie numérique pour toute l’Europe.

Peut-être que le retrait de l’application Nav4All avec Navteq est une conséquence de cette arrivée prochaine ?

Il existe néanmoins des techniques loin d’être officielles pour faire fonctionner Google Maps Navigation en Europe, en attendant…