Nous sommes chanceux. La France possède une couverture réseau 2G et 3G assez bonnes. Ce n’est pas le cas pour tout le monde, la 3G n’est présente que sur 17% des territoires. Malheureusement, même si le smartphone permet d’accéder plus facilement à la technologie et à Internet, il n’est pas toujours facile de trouver du réseau. Be-Bound s’attaque à une grosse problématique : comment permettre d’utiliser le réseau GSM (2G) classique pour consulter ses e-mails, regarder la météo, lire l’actualité… depuis son mobile. Je vous explique comment cela fonctionne.

Be-Bound logo

La startup Altheia s’est donné un objectif :  »donner accès à internet au monde entier ». Parmi les fondateurs, un ingénieur a cumulé pendant plusieurs années une grosse expérience sur les réseaux telecom, en particulier le SMS. Le SMS, c’est 140 octets utilisables. A chaque fois que vous envoyez un SMS, des données transitent par le réseau – en 2G, 3G ou encore 4G. Il fallait donc mettre au point un système capable d’optimiser et condenser les échanges pour pouvoir se servir efficacement de ce protocole de communication. C’est ainsi qu’est venu l’idée de Be-Bound.  

Qu’est ce que c’est Be-Bound ? C’est une application Android capable de transmettre et recevoir des données avec les SMS. L’application contient tous les services pour survivre : e-mail, news, recherche, météo, facebook, traduction… Et c’est assez simple à comprendre. Pour réaliser la démonstration, nous avons coupé la connexion réseau sur le Galaxy S3 de test. Comme par magie, nous avons pu recevoir des e-mails, en envoyer, consulter la météo à Paris, juste avec le réseau 2G (GSM). Bien sûr, l’usage est assez limité et l’application Be-Bound est indispensable – néanmoins cela fonctionne.

Le système fonctionne avec des crédits et un compte rechargeable. Un crédit équivaut environ à un e-mail ou une consultation de météo. Ce service est pratique dans plusieurs conditions :

  • Lorsque vous n’avez pas de réseau data EDGE ni 3G : dans les souterrains, métros, RER, dans les zones non couvertes, dans certains pays
  • Lorsque vous êtes à l’étranger et que vous souhaitez limiter vos frais de roaming
Qu’est ce que les opérateurs ont à y gagner ?

Le SMS a été conçu pour gérer le réseau GSM. Au départ, il devait servir simplement pour effectuer de la maintenance en déployant des mises à jour par exemple. Très vite, les opérateurs se sont rendus compte du potentiel « économique » du SMS. Grâce au SMS, les opérateurs ont collecté un vrai trésor de guerre. Le SMS est jusqu’à maintenant le produit qui a sûrement généré la plus grosse « marge » – tout secteur confondu. Néanmoins, les services comme Kik Messenger, Whatapps, Google Talk, Skype, Facebook Messenger… commencent à avoir de mauvaises influences sur la courbe de progression du SMS. Après avoir sacrément ralentie, cette courbe serait au point mort. Vous imaginez bien que les opérateurs doivent trouver une solution assez vite, c’est entre autres pour cela qu’ils développent le Rich Communication Services avec Joyn, mais c’est une autre histoire.

Bref, tout ça pour vous faire comprendre que les opérateurs ont également à y gagner.

A force de vouloir développer des réseaux de plus en plus performants, mais également de plus en plus coutants, on oublie d’optimiser et de continuer à amortir des réseaux déjà en place. Bref, Be-Bound est une solution intelligente. Qu’en pensez-vous ?

L’application sera bientôt disponible sur le Google Play, on vous tient au courant !