D’après certaines autorités du commerce en Corée du Sud, la Chine est passée devant le pays du matin calme dans l’industrie du smartphone.

La Corée du Sud passe petit à petit derrière la Chine dans tous les secteurs

La Corée du Sud passe petit à petit derrière la Chine dans tous les secteurs

Sale temps sur la Corée du Sud. La Federation of Korean Industries, une organisation qui regroupe les principaux acteurs du marché du smartphone dans le pays, a publié un rapport sur la part de marché détenue par Samsung et LG. Et avec 30,1 % de part de marché à eux deux, dont 25,2 pour Samsung, la Corée du Sud n’arrive qu’en deuxième position d’un marché maintenant dominé par la Chine. En effet, et avec Huawei, Lenovo, Xiaomi, Coolpad, ZTE, TCL, Vivo, Oppo, et Gionee, la Chine s’adjuge 31,3 % du marché.

La FKI constate que « l’intérêt fort pour l’iPhone 6 d’Apple et les prix pratiqués par les entreprises chinoises ont directement impacté le marché sud-coréen lors des deux dernières années ». La Federation of Korean Industries ne fait d’ailleurs pas que des constatations, et demande instamment aux entreprises coréennes de trouver de nouveaux segments de marché. Il faut dire que ce changement de pays leader sur le marché du smartphone est à la fois dû aux résultats décevants obtenus par Samsung, et à l’émergence de grands acteurs chinois à l’image de Xiaomi.

La Corée du Sud reste en tête dans le domaine des semi-conducteurs et des écrans, mais l’écart avec la Chine semble se réduire. Globalement, l’ensemble des industries qui étaient auparavant dominées par la Corée du Sud (automobile, pétrochimique, construction navale…), le sont aujourd’hui par la Chine.