Netflix vient de mettre en place un nouveau système de compression pour son catalogue vidéo. En bref : la qualité sera améliorée dans certains cas, et dans la majorité des cas, la consommation de bande passante sera diminuée.

netflix logo

Dans un long, mais intéressant billet de blog, les ingénieurs de chez Netflix ont expliqué le fonctionnement de leur nouvel algorithme de compression. Actuellement, tous les titres disponibles sur Netflix sont compressés de la même manière, qu’il s’agisse d’un film d’animation ou d’un film d’action affichant de nombreux détails. Le nouvel algorithme va appliquer des compressions différentes en fonction de chaque film ou série disponible sur Netflix.

Le but est de réduire la bande passante utilisée par Netflix et donc la consommation de données de l’utilisateur final, mais aussi de Netflix qui doit payer la bande passante utilisée. L’idée est donc d’adapter la compression à chaque vidéo sans perdre en qualité. Par exemple, un dessin animé n’a pas besoin d’autant de débit qu’un film d’action à définition équivalente. Ainsi, les ingénieurs ont réussi à diffuser le dessin animé BoJack Horseman en 1540 kbps en Full HD contre 1750 kbps en 480p auparavant. La différence de qualité est notable, alors que la bande passante utilisée diminue. Sur Orange is the New Black, les équipes ont réussi à réduire le débit de compression de 5800 à 4640 kbps sans perdre en qualité visuelle.

Netflix

À droite : la nouvelle compression

Ce nouvel algorithme concerne pour le moment uniquement les flux diffusés en H.264, c’est-à-dire jusqu’en Full HD (1080p). Les flux 4K / UHD sont diffusés avec le codec H.265 et ne sont donc pas pris en compte par ce nouvel algorithme et continuent alors de bénéficier d’un débit fixe de 15,6 Mbps. On espère toutefois que les avancées réalisées dans le domaine du H.265 permettront à Netflix d’augmenter la qualité visuelle des titres 4K qui sont fortement concurrencés par leurs homologues en Blu Ray, disposant d’un débit largement supérieur. On espère que Netflix en dira plus lors du CES.