Pourquoi Netflix sur Android consommera moins de data que sur iPhone

Parce que Netflix sur Android c'est carrément plus mieux

 

Netflix annonce l'arrivée du codec AV1 qui permet de visionner des contenus en haute définition tout en consommant moins de données mobiles. Il ne fonctionne que sur les terminaux Android.

netflix android consommation data

Crédits : Unsplash / Kon Karampelas

Regarder Netflix en mobilité, c’est bien, à condition d’avoir un forfait mobile avec beaucoup de data. L’entreprise américaine propose déjà une parade pour limiter la consommation de données mobiles en autorisant le téléchargement des contenus.

Ainsi, depuis votre domicile, connecté en Wi-Fi, vous pouvez enregistrer quelques épisodes dans la mémoire de votre téléphone. Cette fonctionnalité présente deux avantages : vous n’utilisez pas les données disponibles dans votre forfait mobile et vous évitez les coupures lorsque vous n’avez plus de réseau. Coucou les habitués du métro !

Bien qu’efficace, cette solution ne corrige que partiellement le problème de consommation de data. Car télécharger ses contenus à l’avance présente aussi deux défauts : vous devez anticiper votre cadence de visionnage et votre smartphone doit avoir suffisamment de stockage libre. Netflix lance donc une nouvelle fonctionnalité permettant d’améliorer encore l’expérience.

Netflix annonce la fonction Save Data exclusivement sur Android

Netflix lance Save Data, fonction matérialisée par un petit bouton, permettant de réduire la consommation de données mobiles. Elle s’appuie sur AV1, « un codec vidéo haute performance sans redevance qui offre une efficacité de compression améliorée de 20 % par rapport à nos encodages VP9 », écrit Netflix dans son communiqué.

Netflix

Netflix

La plateforme de SVOD précise que le streaming en AV1 n’est actuellement disponible que sur « une sélection de titres ». « Au fur et à mesure que les performances du codec s’améliorent avec le temps, nous prévoyons d’étendre notre utilisation d’AV1 à davantage de cas d’utilisation et nous travaillons désormais également avec des partenaires dans les domaines des périphériques et des chipsets pour étendre cela au niveau matériel », indique le géant américain.

Pour aller plus loin
Le problème des DRM sur Android

Le codec AV1 est en effet soutenu par l’Alliance for Open Media qui inclut Google, Android, Apple, Facebook, Microsoft, Mozilla et YouTube (qui l’a déjà adopté).

Si cette nouvelle fonctionnalité se veut prometteuse, elle semble présenter une limite. D’après Engadget, le codec AV1 consommerait plus d’énergie notamment sur les modèles moins performants. À vérifier.

Netflix est déjà bien ancré, et suffisamment varié et riche aujourd’hui pour ne pas résilier. Les autres services sont déjà en lice pour se partager le reste du gâteau. Et à ce jeu-là, Disney+ semble…
Lire la suite

Les derniers articles