Introduction

testé par:
Gaël Weiss

Reviewed by:
Rating:
2
On 6 mars 2016
Last modified:4 mars 2016

Summary:

Acer, comme des dizaines d’autres concurrents, tente de se placer sur le créneau des smartphones à moins de 250 euros. Et de notre point de vue, le constat est assez simple : c’est sûrement le moins recommandable d’entre tous. Entre son design peu inspiré, son écran médiocre et son interface qui tire un peu trop sur le vert, nous ne sommes vraiment pas convaincus. Seules ses performances, correctes, et son autonomie, excellente, sortent du lot.

Car à moins de 250 euros, on peut aujourd’hui mettre la main sur des smartphones avec de très beaux écrans (le Honor 5X, le Wiko Fever), de bonnes performances (Oppo F1) ou qui sont tout simplement meilleurs dans tous les domaines (Redmi 3, Honor 7). Trop cher, trop peu esthétique, trop déséquilibré en l’état, on ne peut que vous déconseiller le Liquid Z630S.

En ce début d’année 2016, les constructeurs ont bien compris que pour être compétitif, il fallait absolument proposer un smartphone à moins de 250 euros. Un smartphone qui puisse à la fois être grand, puissant et être capable d’en faire presque autant que les téléphones très haut de gamme. Chez Acer, cette volonté d’entrer sur ce marché se traduit par l’arrivée du Liquid Z630S. Un téléphone avec lequel on aurait pu être indulgent il y a encore un an, mais qui souffre désormais la comparaison avec la concurrence.

test acer liquid Z630S 15

Caractéristiques techniques

 Acer Liquid Z360S
Système d'exploitationAndroid 5.1 Lollipop
Taille d'écran5,5 pouces
Technologie d'écranIPS LCD
DéfinitionHD 720p
1280 × 720 pixels
Résolution267 ppp
Traitement anti-rayuresN/A
SoCMediatek MT6753
Nombre de coeurs8 × Cortex-A53 @ 1,3 GHz
Puce graphique (GPU)Mali-T720 MP3
Mémoire vive (RAM)3 Go
Mémoire interne (ROM)32 Go (23 Go réellement disponible après les mises à jour)
Micro-SDOui
Appareil photo (dorsal)8 Mégapixels
Flash LED
Autofocus
Appareil photo (frontal)8 Mégapixels
Wi-FiWi-Fi 802.11 b/g/n
Bluetooth4.0 LE
Radio FMOui
NFCNon
Lecteur d'empreintesNon
4G catégorieCatégorie 4 (150 / 50 Mbps)
4G bandes800 / 1800 / 2600 MHz (compatible avec tous les bandes de fréquence 4G française)
SIM2 × micro-SIM
LocalisationGPS + AGPS
USBMicro-USB 2.0
Batterie4000 mAh (amovible)
Dimensions167 × 88 × 8,9 mm
Poids165 grammes
CouleursNoir / Or
DAS1,150 W/kg
Prix 249 euros

L’Acer Liquid Z630S est un smartphone entre l’entrée et le milieu de gamme. C’est un grand appareil qui embarque un écran de 5,5 pouces avec une « petite » dalle HD. Sous le capot on y trouve une puce de milieu de gamme en provenance de Mediatek (MT 6753) associé à 3 Go de RAM. Un couple très efficace que l’on a déjà rencontré sur le Wiko Fever ou l’Archos Diamond S. Le reste a petit air de déjà vu : Android Lollipop en version 5.1, pas de capteur d’empreintes digitales et une connectivité un peu limite pour un appareil de début d’année 2016. La bonne surprise, c’est cette grosse batterie de 4000 mAh, là où les autres constructeurs proposent d’habitude des batteries de 3000 – 3500 mAh.

Avant de se lancer dans le test, il faut préciser que la lettre S du Liquid Z630S a toute son importance. La version sans S, le Liquid Z630, dispose exactement du même design, du même écran et de la même batterie, mais pas des mêmes composants. La version Z630 embarque un processeur d’entrée de gamme, le MT6735, associé à 2 Go de RAM et à 16 Go d’espace de stockage. Une version très inférieure, sur le papier, à celle que nous testons ici, mais qui coûte pratiquement 60 euros de moins.

En savoir plus : Test de l’Acer Liquid Z630 : une autonomie jusqu’au bout de la nuit

 

Le test vidéo

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid

 

Un design d’une grande banalité

Beaucoup de plastique, un peu de verre et un design peu inspiré. Voilà ce qui décrirait le mieux le Liquid Z630S. Son design, tout d’abord, est la banalité incarnée. C’est un grand pavé noir (visiblement, il n’existe pas dans d’autres coloris) aux coins très arrondis, un peu comme le Galaxy S3 en son temps. Le Z630S n’est d’ailleurs franchement un modèle de minceur. Avec ses 8,9 mm d’épaisseur et ses dimensions de 167 × 88 mm, il arbore une taille plus ou moins identique au OnePlus One.

test acer liquid Z630S 2
test acer liquid Z630S 6

La façade est sûrement la partie la moins inspirée du téléphone. Elle consiste une grande plaque de verre qui retient atrocement les traces de doigts (on y revient dans la partie écran), d’un haut-parleur doré et d’un logo Acer qui met malheureusement en valeur une bordure d’écran trop large. Surtout, la dalle en verre est cerclée d’un plastique saillant qui coupe le pouce lors de son passage.

test acer liquid Z630S 1

La coque est plus réussie. Elle est certes en plastique, mais ce dernier est finement rainuré ce qui rend le toucher assez confortable. Pour une raison qui m’échappe un peu, le capteur photo est placé dans la limite haute de la coque, créant un petit rebord dans la coque. Le logo Acer est quant à lui gravé dans la coque tandis que l’on trouve en bas une sortie pour le haut-parleur. Ce dernier dispose par ailleurs d’une petite béquille en plastique pour que le son ne soit pas étouffé quand le téléphone est sur le dos.

test acer liquid Z630S 7
test acer liquid Z630S 9
test acer liquid Z630S 8

Il faut également noter que cette coque est amovible. Dessous se trouve une batterie, amovible également, ainsi que deux ports pour deux cartes micro-SIM et un port pour une carte microSD. Ça n’a l’air de rien, mais c’est une option que l’on rencontre de plus en plus rarement sur les smartphones.

test acer liquid Z630S 11
test acer liquid Z630S 13

Sur les tranches, enfin, s’affiche une rainure en plastique dorée qui marque la séparation entre le téléphone et la coque amovible. Les boutons sont présents sur la tranche droite et cliquètent très distinctement. Le port jack se trouve en haut tandis que le port micro-USB ainsi que l’encoche de la coque amovible sont dans la partie basse du téléphone.

test acer liquid Z630S 5

 

Un écran vraiment décevant

Depuis un an environ, les mauvais écrans se font de plus en plus rares. Les constructeurs utilisent désormais quasi systématiquement des dalles IPS LCD, qui assurent des angles de vision corrects et des couleurs honnêtes. L’écran du Z630S, justement dispose d’une dalle IPS LCD qui lui assure une bonne lisibilité et des angles de vision corrects. Pour autant, son affichage est laid.

Avant d’entrer dans la liste des reproches, quelques rappels. Le Liquid Z630S dispose d’une dalle IPS LCD d’une définition HD 720p pour une taille d’écran de 5,5 pouces. C’est relativement médiocre, mais la densité de pixel à l’écran est suffisante pour qu’on ne les voie pratiquement jamais.

test acer liquid Z630S écran 3

De face, tout va bien, ou presque.

C’est plutôt au quotidien que cet écran révèle tous ses mauvais côtés. Acer a beau mettre en avant sa technologie Zero-Air-Gap qui rapprocherait la dalle de l’écran tactile, j’ai quand même l’impression que l’espace entre la vitre et l’écran est immense. Comme un téléphone âgé de deux ans, en fait.

test acer liquid Z630S écran 1

Mais l’une des diagonale rend l’écran tout jaune.

La luminosité de l’écran est également très faible. Pour me sentir à l’aise en navigant sur le téléphone, il a fallu immédiatement mettre la luminosité au maximum. Notre sonde a d’ailleurs confirmé cette mauvaise impression. Lorsque la luminosité est au maximum, cette dernière atteint péniblement les 350 cd/m². Sur les autres smartphones, la moyenne est plutôt aux environs de 400 cd/m².

test acer liquid Z630S écran 2

Et l’autre tout bleu…

Le pire, sur ces écrans, ce sont sûrement les couleurs. Quand on tient le téléphone de face, tout va bien ou presque. Mais dès que l’on commence à regarder les diagonales, ces dernières virent ou bien au jaune, ou au bleu. C’est moche. Ajoutons à cela un blanc qui tire naturellement vers le jaune et un noir qui tire vers le bleu foncé et vous avez une petite idée de la catastrophe. Une vraie déception pour un téléphone facturé sur cette tranche de prix.

 

Logiciel : j’espère que vous aimez le vert

Pas de surprise du côté de l’aspect logiciel, Acer a réutilisé la même interface que celle rencontrée lors de notre test du Z630. Pour faire vite, on retiendra que le téléphone est installé sous Android Lollipop en version 5.1 avec une interface aux couleurs d’Acer. Il y a donc du vert partout, que ce soit dans la barre de notification, de raccourcis ou dans les applications préinstallées. Une couleur qu’il est impossible de modifier dans les paramètres du téléphone.

Screenshot_2016-03-03-11-57-27

Pour le reste, c’est une interface très classique qui reprend pour l’essentiel l’architecture (il y a un tiroir d’applications et des raccourcis facilement accessibles) et les fonctionnalités d’Android AOSP. On se contentera de souligner que les applications préinstallées sont une fois de plus bien trop nombreuses (une habitude chez Acer), mais que contrairement au Z630, elles ne poseront pas de problèmes de place puisque la mémoire interne est de 32 Go.

Attention toutefois, au démarrage de l’appareil et une fois les mises à jour effectuées, il ne reste qu’un peu moins de 23 Go de libres sur la mémoire du téléphone.

Screenshot_2016-03-03sghsghsh-11-57-27

 

Des performances dignes d’un bon smartphone de milieu de gamme

On le disait en préambule de ce test, la principale différence entre le Z630 et le Z630S provient du choix des composants. Le Z630S dispose ainsi d’une puce à huit cœurs (contre 4 sur le Z630), un SoC en provenance de MediaTek, le MT 6753, accompagné de 3 Go de RAM (contre 2 Go pour le Z630). Le résultat se constate aisément dans les benchmarks.

ModèleAcer Liquid Z630SAcer Liquid Z630Archos Diamond SBQ Aquaris M5Motorola Moto G 3e Gen
SoCMediaTek MT6753MediaTek MT6735Mediatek MT6753Qualcomm Snapdragon 615Qualcomm Snapdragon 410
Définition d'écran720p720p720p1080p720p
AnTuTu 6.x35 743 points-37 689 points--
AnTuTu 5.x34 457 points26 218 points34 44532 380 points23 860 points
PCMark3 854 points3 500 points3 695 points3 313 points4 134 points
3DMark Ice Storm Unlimited6 883 points5 019 points6 884 points7 940 points4 447 points
GFXBench T-Rex (onscreen / offscreen)21 / 12 FPS15 / 8,5 FPS21 / 12 FPS15 / 15 FPS9,4 / 5,3 FPS
GFXBench Manhattan (onscreen / offscreen)9 / 4,2 FPS4,1 / 2,2 FPS9 / 4,2 FPS5,7 / 5,8 FPS3,7 / 1,7 FPS

Le Z630S affiche des résultats bien supérieurs au Z630, que ce soit en performances brutes ou en capacités graphiques. Lorsqu’on compare le Z630S à un téléphone équipé d’un Snapdragon 615, comme l’Aquaris M5, les performances sont pratiquement identiques. Le Z630S dispose de performances dignes d’un bon smartphone de milieu de gamme.

Cela se ressent d’ailleurs sur les jeux, qui tournent de façon très fluide sur le téléphone. Rien à signaler du côté des autres applications ou du mode multitâche, qui sont fluides en permanence.

Communication et GPS

L’Acer Z630S est un smartphone 4G de catégorie 4 compatible avec toutes les bandes de fréquences 4G françaises. Rien à dire concernant la réception de la data ou des appels, nous n’avons pas rencontré le moindre problème. La qualité des appels est quant à elle médiocre. Passe encore du côté de l’interlocuteur, qui entend une voix avec un léger écho. Mais le son en arrière-plan est efficacement coupé. C’est surtout du côté du haut-parleur que la qualité du son est décevante : j’avais souvent l’impression que mes interlocuteurs étaient au fond d’une cave.

test acer liquid Z630S 14

Le GPS ne nous a quant à lui posé aucun problème. GPS Data a ainsi fixé la position du téléphone à froid en 10 secondes en moyenne, ce qui est excellent. On sera en revanche un peu plus critique concernant les options de connexion, puisque le téléphone d’Acer ne dispose pas du NFC et se contente du WiFi 802.11 b/g/n, excluant donc la bande 5 GHz, plus rapide.

Un appareil photo très médiocre

Acer n’a pas été très généreux avec les capteurs photo de son téléphone. À l’arrière, on trouve en effet un capteur de 8 MP, bien faiblard par rapport aux capteurs de 13 MP que l’on trouve chez la concurrence. À l’avant, se trouve un capteur de 8 MP. Un choix étrange de la part d’Acer.

Screenshot_2016-03-03-16-14-23
Screenshot_2016-03-03-16-14-27

L’application photo est relativement complète. Elle contient de nombreux modes de prises de vue, du HDR, le choix de la résolution, des raccourcis facilement compréhensibles et la possibilité de prendre une photo avec la voix (en disant « Capture », « Sourire » ou « Cheese »). Elle comporte toutefois quelques bugs et problèmes de traduction (j’ai mis deux jours à comprendre ce que « Prise prépérée » voulait dire : il s’agit du mode “préféré” de prise de vue).

Concernant la photo en elle-même, c’est médiocre. Le capteur de 8 MP se révèle trop juste pour un appareil vendu 249 euros. Les clichés manquent cruellement de détail, au point de rendre les photos quasiment inexploitables. Et si la gestion de la lumière est plutôt honnête, on se gardera bien de faire le point lors de la prise de vue. Il suffit de cliquer sur un endroit un peu sombre pour que la photo change du tout au tout.

bon 1 liquid z630s
bon 2 liquid z630s

Ceci n’est pas le mode HDR. J’ai simplement fait le point au centre de l’image.

bon 4 liquid z630s
bon 3 liquid z630s

En intérieur.

 

Conçu pour durer

Le Liquid Z630S embarque une batterie de 4000 mAh amovible. Une grosse batterie, donc, qui, associée à un « petit » écran 720p, permet au téléphone de bénéficier d’une très bonne autonomie. Comptez sur une grosse journée, voire deux jours d’utilisation du téléphone sans avoir besoin de trouver une prise d’électricité. Une bonne impression confirmée par notre test d’autonomie – une heure de vidéo en streaming avec la luminosité réglée à 200 cd/m² et le son au maximum légal – où le Z630S a perdu 10 % de batterie. La moyenne se situe généralement aux alentours de 14 %.

 

Prix et disponibilité :

Le Liquid Z630S est vendu au tarif conseillé de 249 euros sur les principaux sites de vente en ligne français. Son prix devrait toutefois rapidement baisser.

 

Verdict Acer Liquid Z630S

design
5
Il est banal, gros, massif, mais il faut bien reconnaître au Z630S des finitions correctes et une coque en plastique au toucher agréable. On apprécie également que la coque et la batterie soient amovibles.
performances
7
Les performances du Z630S sont tout à fait satisfaisantes pour un smartphone de milieu de gamme. Les jeux tournent correctement et l’interface se montre fluide au quotidien.
logiciel
6
Beaucoup de vert, beaucoup trop d’applications préinstallées, mais une interface très proche d’Android AOSP. Esthétiquement, on a vu mieux, mais comme le Z630S est installé sous Android Lollipop, nous sommes indulgents.
écran
4
L’écran est certes lisible, mais il est laid. Entre une dalle éloignée de la vitre, des diagonales qui changent de couleur et une luminosité trop faible, on tient là un affichage médiocre.
autonomie
9
La batterie de 4000 mAh est probante. En faisant attention, il est possible de tenir jusqu’à deux jours sans avoir besoin de recharger son téléphone.
caméra
5
Sortir un smartphone à 250 euros avec un capteur de 8 MP en 2016, c’est comme commercialiser une voiture sans direction assistée. On peut toujours la conduire, mais c’est pénible au quotidien.
Note finale 4/10
Acer, comme des dizaines d’autres concurrents, tente de se placer sur le créneau des smartphones à moins de 250 euros. Et de notre point de vue, le constat est assez simple : c’est sûrement le moins recommandable d’entre tous. Entre son design peu inspiré, son écran médiocre et son interface qui tire un peu trop sur le vert, nous ne sommes vraiment pas convaincus. Seules ses performances, correctes, et son autonomie, excellente, sortent du lot.

Car à moins de 250 euros, on peut aujourd’hui mettre la main sur des smartphones avec de très beaux écrans (le Honor 5X, le Wiko Fever), de bonnes performances (Oppo F1) ou qui sont tout simplement meilleurs dans tous les domaines (Redmi 3, Honor 7). Trop cher, trop peu esthétique, trop déséquilibré en l’état, on ne peut que vous déconseiller le Liquid Z630S.
  • Points positifs
    • Performances correctes
    • Très bonne autonomie
  • Points négatifs
    • Écran médiocre
    • Design sans inspiration
    • Appareil photo sans intérêt
    • Trop d'applications préinstallées