Le bouton « 1-Click » d’Amazon permet de commander un produit en ligne en un seul et unique clic. Celui-ci était protégé par un brevet qui vient tout juste d’expirer. De ce fait, n’importe quelle entreprise peut désormais l’utiliser à son compte.

Amazon est l’acteur le plus réputé du commerce en ligne. L’entreprise de Jeff Bezos a réussi à asseoir sa domination grâce à de multiples facteurs. La rapidité avec laquelle on peut acheter quelque chose sur cette plateforme est d’ailleurs l’une des principales raisons de son succès.

Il va sans dire qu’Amazon pousse à la consommation et en a transformé plus d’un en acheteurs compulsifs. Tout cela grâce, notamment, à un seul et unique bouton baptisé « 1-Click ». Comme son nom l’indique, ce bouton permet de réaliser une commande en appuyant une seule et unique fois sur un bouton, sans avoir à passer par les étapes habituelles où il faut renseigner ses coordonnées bancaires et postales.

Pour profiter du fameux bouton « Acheter en 1-Click », il suffit de renseigner toutes lesdites coordonnées une seule fois, lors d’un premier achat. Cette fonctionnalité a également provoqué un bon nombre de commandes involontaires dues à un clic raté ou précipité, qu’on peut heureusement annuler.

Un brevet vieux de 20 ans

Derrière 1-Click, on ne trouve pas la moindre prouesse technologique et cela fait depuis très longtemps que cette option existe. Néanmoins, Amazon a eu la bonne idée de faire breveter ce bouton en 1997, à l’époque où l’entreprise n’était qu’une simple librairie en ligne.

Une idée de génie qui a permis à Amazon de récolter des droits de licence à chaque fois qu’une entreprise utilisait le bouton 1-Click, à l’instar d’Apple sur son service iTunes. Sauf que, comme le révèle Quartz, le brevet d’Amazon a expiré le 11 septembre 2017. Autrement dit, toutes les entreprises du web peuvent maintenant exploiter ce bouton sans avoir à s’acquitter de la moindre commission auprès d’Amazon.

Ce ne sont ici que des suppositions, mais il y a fort à parier que des géants comme Google ou Microsoft vont se précipiter sur l’occasion pour proposer à leur tour cette fonctionnalité. À partir de maintenant, faites bien attention sur les sites marchands, vous ne serez jamais à l’abri d’un mauvais clic !