Après les semaines mouvementées du MWC, l’actualité reprend peu à peu son rythme de croisière. Les derniers jours ont naturellement été marqués par les nouvelles informations — les détails, devrait-on dire — concernant le Galaxy S7, mais aussi et surtout par le débat sur le chiffrement des smartphones qui a été abordé à l’Assemblée Nationale française. Une rumeur en chassant une autre, Android N, la prochaine version d’Android commence à se montrer sur la toile. Voici le résumé de l’actualité Android et mobile de la semaine passée.

 

Le débat sur le chiffrement des smartphones a atteint le parlement français

Galaxy S5 empreintes

L’écho de la bataille du chiffrement des smartphones, qui oppose Apple au FBI, a atteint les oreilles des députés français. Petit rappel des faits, dans le cadre d’une enquête antiterroriste, le FBI demande à Apple de mettre en place une backdoor pour accéder à l’iPhone d’un des terroristes. La réponse d’Apple est sans appel, c’est non, et la marque à la Pomme va désormais tout faire pour chiffrer complètement iCloud et les iPhone. D’autres acteurs, comme Amazon par exemple, ont pris le parti du FBI.

En France, le débat a été lancé cette semaine sur les bancs de l’Assemblée Nationale. Dans le cadre d’un projet de loi renforçant la lutte contre le crime organisé, plusieurs députés ont tenté faire passer un amendement anti-chiffrement. En vain, dans un premier temps, mais un dernier amendement a finalement été adopté jeudi dernier. Si un constructeur ne coopère pas, il s’expose à une amende pouvant s’élever à 350 000 euros ainsi que 5 ans d’emprisonnement. Il faut dire que le chiffrement des smartphones ralentit aussi considérablement les enquêtes antiterroristes françaises. Entre libertés individuelles et protection publique, le débat est complexe.

Le Galaxy S7, c’est pour la semaine prochaine

Galaxy S7

Maintenant que le Galaxy S7 a été officialisé et que l’on sait l’essentiel à son sujet, ce sont les détails qui font surface. Les premiers propriétaires de l’appareil n’hésitent ainsi pas à partager leurs premières photos et vidéos, indiquent qu’il est possible de déplacer des applications sur la carte SD (qui fait son grand retour), précisent qu’il ne prend pas en compte Quick Charge 3.0, ou encore le démontent pour vérifier s’il contient bien un système de refroidissement liquide.

Samsung, de son côté prépare également la sortie de son flagship. Un système de leasing, semblable à celui d’Apple a ainsi été mis en place à la fois en Corée du Sud et au Royaume-Uni. Le Coréen, enfin, a également expliqué qu’il ne s’interdisait pas à l’avenir de passer aux écrans 4K, pour coller à ses ambitions dans la réalité virtuelle.

Android N se dévoile peu à peu

c_Android-MWC-2016-DSC09142

On a beaucoup entendu parler d’Android N cette semaine. D’abord par l’intermédiaire d’une courte vidéo, publiée par Google sur Twitter, qui montrait une version d’Android sans tiroir d’application. Il n’en a pas fallu plus pour enflammer les fans d’Android. La rumeur a toutefois été rapidement démentie par Google lui-même, qui a indiqué qu’il s’agissait d’une erreur.

Affaire terminée ? Pas vraiment. Quelques jours plus tard, le site Android Police a publié coup sur coup deux articles présentant deux nouvelles fonctionnalités d’Android N, qu’il aurait pu voir en avant-première. La barre de notification aurait ainsi subit un léger redesign tandis que le menu des paramètres aurait eu droit à quelques ajustements graphiques ainsi qu’à un a « menu hamburger ». Des rumeurs que l’on pourra vérifier lors de la Google I/O, la conférence annuelle de Google à laquelle il sera possible de s’inscrire dès la semaine prochaine.

Huawei P9 : les dernières fuites avant l’annonce de la semaine prochaine ?

huawei p9 rumeur 5

Le P9, le nouveau smartphone haut de gamme de Huawei, n’était pas présent au MWC 2016. Mais si l’on en croit Weibo, le réseau social chinois, il devrait être annoncé dès la semaine prochaine, le 9 mars très exactement, à Berlin. En attendant, on sait déjà plus ou moins à quoi il ressemble. Cette semaine, c’est d’abord son cadre et son port USB Type-C qui était en fuite sur la toile, suivi très rapidement de nouvelles photos le montrant dans son entièreté, avec un double capteur photo et un capteur d’empreintes digitales.

Le HTC Vive a un prix : comptez près de 1000 euros

htc vive mwc 2016 7

On connaissait son prix en dollars, on connaît maintenant son prix en euros. Comptez exactement 972 euros, avec les frais de port, pour mettre la main sur le HTC Vive. Pour ce tarif, on trouvera le casque, deux joysticks sans fil, quelques câbles et des cubes permettant de tracker les mouvements de l’utilisateur. Deux jeux sont également fournis, en attendant de futures killer-apps ? Quoi qu’il en soit, on le rappelle, pour nous il ne fait aucun doute que le HTC Vive est le meilleur casque de réalité virtuelle du moment.

Gameloft ne compte pas se laisser croquer par Vivendi

bollore

L’autre affaire de la semaine, c’était sans conteste la suite de la tentative de prise de contrôle de Gameloft par Vivendi, débutée le 18 février dernier. À cette époque, Vivendi proposait alors 6 euros par action. Une offre que le Conseil d’Administration de Gameloft juge tout à fait insuffisante, en plus de penser que les synergies apportées par Vivendi ne sont pas aussi probantes que peut le penser Vincent Bolloré au point et se montrent contraires à l’intérêt de la société. Le lendemain de ses annonces, Vivendi proposait 7 euros de l’action aux propriétaires de Gameloft. Le message est clair : vous avez beau ne pas vouloir de nous, notre portefeuille saura vous convaincre. Si cette OPA permet à Gameloft de sortir un Clash Royale, après tout, pourquoi pas ?