Ce n’était pas un secret, mais son PDG Tim Cook l’a enfin déclaré publiquement : Apple travaille bien sur la voiture autonome.

Le PDG d’Apple a pour la première fois clarifié la position de son entreprise en matière d’automobile. Après de premières explorations, la firme de Cupertino semble finalement avoir trouvé la voie.

On savait déjà qu’Apple étudiait l’automobile, d’abord par le biais d’indiscrétions, puis par le biais de publications par les autorités californiennes de permis d’expérimentations de voitures autonomes. Mais l’entreprise ne s’était encore jamais prononcée publiquement à ce sujet.

C’est désormais chose faite : lors d’une entrevue accordée le 5 juin à Bloomberg Television, Tim Cook a confirmé qu’Apple se concentre sur la voiture autonome.

Pas d’Apple Car, mais…

Le PDG d’Apple considère qu’il y a trois révolutions parallèles : la voiture électrique, la voiture autonome et l’autopartage. « Nous déclarons publiquement que nous nous concentrons sur les systèmes autonomes », a plus précisément déclaré Tim Cook. « L’autonomie est quelque chose qui nous enthousiasme incroyablement, nous verrons où cela nous mène. Mais nous ne disons pas vraiment ce que nous ferons d’un point de vue produit. »

Notez que Tim Cook a parlé de « système autonome », mais pas de « voiture autonome », ce qui coïncide avec de précédentes indiscrétions, selon lesquelles Apple ne concevrait pas sa propre voiture, mais une solution à fournir à des constructeurs. Apple ambitionnerait donc de devenir un équipementier, comme Alphabet (maison-mère de Google), et de concurrencer des acteurs établis tels que Mobileye (ex-fournisseur de Tesla, racheté par Intel) ou le Français Valéo…

Apple expérimente la voiture autonome depuis plusieurs mois