Suite aux demandes de l’Union Européenne, Google vient de mettre en ligne un site dédié à rapporter le nombre de demandes de suppression de liens, ainsi que le classement des pays les plus demandeurs et des noms de domaines les plus affectés.

google-logo-874x288

Google vient de mettre en ligne une page spéciale qui recense les principaux chiffres concernant les demandes de droit à l’oubli. Et comme en juillet dernier, la France est toujours le premier pays européen en termes de demandes. Si l’on en croit Google, du 29 mai 2014 à aujourd’hui, 28 898 demandes ont été faites et 89 125 URL ont été supprimées, ou plutôt effacées de Google, en Europe. Les demandes françaises représentent environ 20 % des demandes totales de droit à l’oublie effectuées en Europe. L’Allemagne est seconde avec 24 979 demandes, suivie du Royaume-Uni (18 304 demandes), de l’Espagne (13 316 demandes) et de l’Italie (11 319 demandes). Des chiffres importants et qui continuent d’augmenter lorsqu’on les compare à ceux de juillet dernier. Les URL supprimées par Google varient également beaucoup d’un pays à l’autre, puisqu’environ 50 % des URL sont supprimées en France et en Allemagne alors qu’elles se rapprochent des 30 % au Royaume-Uni ou en Espagne.

droit à l oubli

Autres chiffres intéressants, Google a publié le nom des 10 sites les plus affectés par les demandes de droit à l’oubli. Et si Facebook est, sans trop de surprise, le premier site concerné par les demandes, on retrouve ensuite beaucoup de sites de recherches de personnes comme Profile Engine ou Yasni, mais aussi des sites de rencontres pour adulte comme Badoo. Des sites web dont les pratiques de recrutement sont parfois discutables.

droit à l oubli 2 octobre 2014

Enfin, Google a aussi publié quelques exemples de droit à l’oubli. Anonymes, ils permettent de comprendre quels types de demandes sont acceptées ou refusées sans que Google n’explique clairement pourquoi. On comprend toutefois que Google est plus compréhensif quand il s’agit d’affaires personnelles que lorsque l’affaire a été exposée dans les médias.

droit à l oubli 3 octobre 2014

 

droit à l oubli 4 octobre 2014