Les indices se multiplient autour des Google Glass en version 2.0. La dernière information en date nous provient de l’USPTO, l’organisme américain en charge des brevets. Ce dernier a publié un brevet déposé par Google permettant d’apercevoir un design revu et corrigé pour les prochaines montures de réalité augmentée.

glass_design_2.0

Les rumeurs autour des Google Glass se multiplient. Avant-hier, le Wall Street Journal avait annoncé que les futures montures de réalité augmentée de Google contiendraient une puce Intel. Pourtant, avant cette nouvelle rumeur, les informations allaient plutôt dans le sens d’un abandon pur et simple des Glass par Google. En cause : un soutien faible, voire inexistant, des cadres de Google. Pourtant, un nouvel indice vient renforcer les rumeurs autour d’une nouvelle version des Google Glass. En effet, un brevet déposé par Google et portant sur le design des montures vient d’être publié par l’US Patent and Trademark Office.

Le visuel intégré au brevet est parlant : on peut y voir une monture qui ressemble aux Google Glass Explorer Edition, mais avec des changements importants. Tout d’abord, le boîtier présent à l’arrière de la branche droite disparaît. Ce n’est pas une grande perte puisque c’était un composant plutôt disgracieux. Ce qui signifie au passage que Google réussirait à intégrer toute l’électronique dans le seul boîtier présent à l’avant de la monture. Toujours dans une logique de miniaturisation, ce boîtier subirait une cure de minceur, devenant plus compact.

Google Glass

Les Google Glass actuelles

Ces montures ne disposent pas de pont qui vient reposer sur le nez, mais d’une unique branche qui fait le tour du crâne. On voit mal comment ce type de montures peut tenir sur le visage des utilisateurs et il est possible que le visuel concerne uniquement le boîtier électronique. À moins que Google ait trouvé d’ici là un moyen magique de défier la gravité. Les challenges sont donc nombreux pour la deuxième version des Google Glass, qu’ils soient techniques, mais aussi éthiques ou légaux puisque de nombreux problèmes se posent avec les actuelles Google Glas. Elles avaient même poussé Google à publier une charte de bonne conduite.