Les cinémas américains rappellent que les dispositifs d’enregistrement, qu’il s’agisse de Google Glass ou d’un capteur situé sur une montre connectée, ne sont pas tolérés dans les salles.

L'idéal_cinéma-Jacques_Tati_d'Aniche_-_la_salle

Certaines salles avaient déjà pris cette décision, mais cette fois elle est globalisée et prise conjointement. Les Google Glass sont officiellement interdites dans les salles de projection américaines puisque la Motion Picture Association of America (MPAA) et l’association des cinémas des Etats-Unis (NATO) se sont mis d’accord sur une tolérance zéro envers les lunettes connectées, ou tout autre appareil connecté équipé d’un dispositif d’enregistrement. Cette tolérance zéro devrait se traduire par l’exclusion de toute personne suspectée d’enregistrements de séquences d’un film.

Dans le cadre de nos efforts continus pour assurer que les films ne sont pas enregistré dans les salles, nous maintenons une politique de tolérance zéro envers l’utilisation de n’importe quel dispositif enregistreur pendant les projections

En réalité, il est déjà acquis que l’utilisation d’un dispositif d’enregistrement dans une salle de cinéma est totalement interdit. Il s’agit plutôt de prévenir d’éventuels oublis ou inattentions en rappelant, et de manière unanime, que les lunettes ne sont pas les bienvenues dans les salles des Etats-Unis. Cela fait aussi partie de la lutte permanente contre le piratage, dont Hollywood et les salles de projection pensent qu’il leur fait perdre des millions de dollars.