Comparons le Nexus S et le Samsung Galaxy S pour savoir quels éléments ont été ajoutés/modifiés/supprimés.

Le Nexus S a fait l’objet de très nombreuses rumeurs depuis la fin du mois de septembre. Après plus de deux mois d’interrogations, les spécifications définitives ont été dévoilées hier permettant ainsi de clore le chapitre des informations non vérifiées. Bien que très proche du Samsung Galaxy S, le Nexus S se montre à la fois plus performant et moins novateur sur plusieurs points.

  • Version d’Android

C’est clairement l’argument majeur de vente aujourd’hui. Les personnes voulant disposer de la toute nouvelle version d’Android n’ont à l’heure actuelle que ce téléphone proposé. Les mises à jour futures seront faites en priorité sur ce téléphone car ce sera celui du créateur du système d’exploitation.

La récente mise à jour vers Froyo du Galaxy S s’est échelonnée sur plusieurs semaines et de nombreux téléphones ont été briqués. C’est un point noir pour Samsung. Mais le partenariat avec Google pourrait permettre d’éviter à nouveau ce type de situation.

Le choix interface originael/TouchWizz dépendra d’un utilisateur à l’autre et dépend principalement des goûts personnels.

  • Processeur

Plusieurs informations laissaient croire que Samsung allait utiliser son nouveau processeur Orion, à double-coeur. Ce choix n’a malheureusement pas été effectué, il serait intéressant de connaître les motivations de Google et de Samsung sur ce point. On notera tout de même que l’autonomie en appel est de seulement 6h contre 10h pour le Galaxy S. Cet élément ne dépend pas uniquement du processeur mais si un dual-core avait été présent, l’autonomie aurait pu être encore plus importante.

  • Ecran

L’écran devrait être similaire sur les deux téléphones à savoir un super AMOLED de 4 pouces. Ce sera un avantage sur les concurrents comme les derniers HTC, bien que le Desire HD soit de 4,3 pouces. On regrettera que la résolution ne soit pas plus importante mais à l’heure actuelle il semblerait que seul Sharp puisse fournir de telles dalles au grand public.

  • Lecteur de carte SD

Un gros point noir du Nexus S est l’absence d’un lecteur de carte microSD. Bien que le téléphone dispose d’un tout petit peu plus de mémoire interne : 16 384 Mo contre 16 000 Mo, il ne dispose pas de lecteur de carte SD. Quasiment tous les téléphones aujourd’hui disposent d’une telle fonctionnalité. Google souhaiterait-il faire comme Apple et lancer différentes versions avec des capacités de stockages variables ?

  • LED de notification

Le Nexus One possédait une trackball qui pouvait s’éclairer. Sur le Nexus S il n’y en aura pas, ni même une LED de notification. C’est Reto Meier, une ingénieur Android qui le confirme :

Il est dommage que ce petit plus ne soit pas intégré.

  • Appareil photo

Les caractéristiques de l’appareil photo sont similaires : 5 mégapixels. Sachant que le Nexus S est plus récent, il pourrait être amélioré, mais sans comparatif nous ne pouvons pas savoir. La réelle nouveauté se trouve avec l’ajout d’un flash, qui est certainement la plus grosse faiblesse à l’heure actuelle du Galaxy S.

  • Sortie vidéo

Le Samsung Galaxy S dispose d’une sortie vidéo via la prise jack 3,5mm. Pour le Nexus S rien n’est confirmé mais cette fonctionnalité pourrait y être implémentée. Quoiqu’il en soit, pas de sortie HDMI.

  • Bluetooth

C’est un point sur lequel il est difficile de comprendre le choix effectué. Le Samsung Galaxy S est en avance sur ses concurrents en proposant le Bluetooth 3, mais le Nexus S ne bénéficiera pas d’un tel traitement de faveur avec seulement la version 2.1.

  • NFC

Seul le Nexus S possède à l’heure actuelle une puce NFC. Nous croyons initialement que le téléphone utiliserait le composant récemment dévoilé par Samsung et qu’il reporterait la date de sortie. Mais ce ne sera pas le cas, puisque ce sera la puce NXP Semiconductors PN544 NFC qui sera intégrée.

C’est un plus, certes mais quid des usages ? Suivront-ils ?

  • Gyroscope

Gingerbread supporte de nouveaux senseurs, dont le gyroscope. Ce périphérique donne la position angulaire (selon un, deux ou les trois axes) de son référentiel par rapport à un référentiel inertiel. Dans des termes plus accessibles, combiné à un accéléromètre, cet appareil va permettre de mesure avec plus de précision les mouvements effectués. La nouveauté étant l’angle du gyroscope.

  • Radio FM

Le Nexus One ne disposait pas officiellement d’une radio FM. Pourtant, il disposait bien d’une telle puce et les ROMs personnalisées réussissent aujourd’hui à l’utiliser. Du côté de Google, aucune information sur ce choix n’a été expliquée. Le Nexus S ne disposera pas officiellement de la radio FM, mais il se pourrait qu’à nouveau la même situation se reproduise. En effet, le Samsung Galaxy S possède une telle puce. Les réponses sur ce point seront dévoilées dès que les premiers modèles seront mis en vente.

Dire que le Nexus S est une version améliorée du Samsung Galaxy S n’est pas vraie. Sur de nombreux points, le Nexus S apporte des nouveautés (flash, nfc, processeur…), mais sur d’autres on voit un très net recul (absence de lecteur de cartes, bluetooth…). Que pensez-vous de ce téléphone ?