Après la recherche sur internet, Android… Google va maintenant conduire votre voiture à votre place !

 

Au mois d’octobre dernier, Google annonçait fièrement travailler sur le concept d’une voiture sans chauffeur. L’objectif pour le géant de Moutain View était à la fois réduire le nombre d’accidents sur la route, les émissions de CO2 et éviter aux conducteurs de se fatiguer. Sept voitures ont été utilisées lors des phases de tests : six Toyota Prius et une Audi TT. Des conducteurs étaient tout de même là pour assister la voiture en cas de défaillance. C’est ainsi que plus de 225 000 kilomètres avaient été parcourus. Le système utilisait plusieurs dispositifs : des caméras vidéos, des radars, des lasers, un GPS en 3D ou encore des cartes (Google Maps oblige). Le seul accident est intervenu lorsqu’une voiture a percuté l’arrière du véhicule, à un feu rouge. Ce n’était pas un problème dans le système.

Cette semaine, avait lieu la conférence TED. Google y exposait un modèle avec le fameux pilotage automatique. Contrairement à la conduite sur route, la voiture était configurée pour une allure sportive. Sur un circuit fermé, délimité par des plots, la Toyota Prius a atteint les 60 km/h. Il ne s’agissait pas d’une simple ligne droite, mais bien d’un parcours avec des virages et des obstacles.

Des membres du site Search Engine Land ont pu filmer la voiture depuis l’intérieur :

;

Et même de l’extérieur :

A l’heure actuelle, ce type de projet ne rapporte rien à Google. Il reste encore beaucoup de travail à effectuer : respect des limitations de vitesse, des feux de signalisation, ou encore l’adaptation aux conditions météorologiques. Cela reste donc un projet scientifique, mais qui pourrait sur le long terme rapporter de l’argent à Google. Tout comme Android, on voit que le géant de la recherche s’est écarté de son activité principale, pour chercher de nouvelles sources de revenus (à long terme).

Source : Gizmodo