Article sponsorisé par Honor

Disponible depuis le 4 janvier dernier, nous avons confié le nouveau Honor 6X à l’un de nos lecteurs habitué des produits de la marque à la pomme. Le but ? Obtenir son expérience et son avis au niveau de sa transition vers Android.

Lors du CES 2017, le Honor 6X a été officialisé pour une arrivée quasi-instantanée en Europe. Un smartphone milieu de gamme plutôt bien doté pour son prix de 249 euros qui propose : un processeur HiSilicon Kirin 655 épaulé par 3 Go de RAM pour 32 Go de stockage extensible par MicroSD, un écran Full HD de 5,5 pouces, un double capteur photo 12 et 2 mégapixels et une batterie de 3340 mAh.

Romain, équipé d’un iPhone 5C depuis plus de deux ans et d’un 4S avant cela, nous partage ses impressions et son ressenti de la transition d’iOS vers Android, et plus précisément avec le nouveau Honor 6X. Sûrement plus par habitude, il juge l’utilisation d’iOS comme « simpliste et non prise de tête », ce pourquoi il s’est principalement accroché à cette marque.

Mais il est énorme ! Il va rentrer dans ma poche ?

Une première crainte était de taille, venant d’un smartphone avec une diagonale de 4 pouces, la transition vers un 5,5 pouces pouvait lui faire peur dans un premier temps. La deuxième était le poids, Romain a finalement été surpris par celui du Honor 6X qui est particulièrement léger pour sa taille, seulement 30 grammes de plus que son iPhone. Finalement, après quelques jours d’utilisation, notre testeur nous a avoué qu’avoir un smartphone avec une taille d’écran supérieure à 5 pouces lui permet d’avoir un meilleur confort de lecture et une meilleure prise en main. Rien de plus normal en somme.


Qui dit nouveau téléphone, dit transfert des contacts, photos, musiques, vidéos… Une étape obligatoire et plutôt fastidieuse, d’autant plus quand Apple met des bâtons dans les roues avec l’utilisation obligatoire d’iTunes. Honor offre une possibilité de transfert rapide avec l’application Phone Clone, téléchargeable gratuitement sur l’App Store et le Play Store.

Une fois installé sur les deux smartphones, cet outil vous propose de connecter les deux appareils en Wifi et de vous laisser le choix sur ce que vous voulez transférer. Possédant un compte Google, Romain avait déjà assuré la sauvegarde de ses contacts, mais l’application lui a tout de même permis de récupérer facilement ses 300 Mo de photos en moins de deux minutes.

Performances

Après quelques jours d’utilisation quotidienne, force est de constater qu’il y a un fossé au niveau de la performance des deux téléphones. Effectivement, rien de plus normal lorsqu’on compare un smartphone de 2013 avec le Honor 6X, qui vient tout juste de sortir. Mais le fait de pouvoir profiter de son smartphone sans ralentissements est un grand changement pour notre testeur. Ses applications fétiches se lancent quasi-instantanément, il y retrouve même du plaisir à en découvrir certaines qui profitent d’un design différent et d’un confort de lecture optimisé dû à la largeur de son nouvel écran, comme Gmail et Facebook.

La capacité de stockage limitée de son ancien smartphone l’empêchait de profiter de beaucoup d’applications différentes, en particulier les jeux. Le Honor 6X dispose lui de 32 Go de stockage, ce qui lui permet d’installer tous types de jeux et applications sans se priver. Quelques ralentissements sont à constater sur les jeux les plus gourmands en 3D, comme Galaxy on Fire 2, ce qui est normal vu le positionnement tarifaire affiché. Mais d’après Romain, pouvoir profiter de quelques jeux sur son smartphone est déjà une nouvelle expérience pour lui.

 

Autonomie

Il est vrai qu’une batterie s’épuise à long terme, elle tient de moins en moins longtemps, mais on peut toujours essayer de préserver un minimum son efficacité en optimisant ses cycles de rechargement. Soucieux de ce problème, Romain a toujours fait attention à la recharge de sa batterie sur son iPhone. Mais le temps fait qu’aujourd’hui il arrive à la faire survivre, tant bien que mal, la moitié d’une journée. Les seuls moyens qu’il a en sa possession pour réduire sa consommation sont le mode « économie d’énergie » qu’il active constamment ainsi que le fait de couper le Bluetooth et le Wifi.

Tout est caché sur iPhone, sa simplicité fait que l’on a accès à rien. La transparence d’Android pour maîtriser sa consommation d’énergie m’a impressionnée. Et même si je n’ai pas envie de trop bidouiller, il me propose tout seul d’effacer les applications énergivores !

Le Honor 6X possède une autonomie conséquente qu’il a pu vérifier en l’utilisant au quotidien. Comparé à son ancien smartphone, le temps d’utilisation réel s’est vu plus que doublé (environ 1,5 jour d’utilisation intensive), voire davantage en modulant simplement sa consommation. De plus, Romain a été très surpris d’apprendre l’existence du mode Ultra, qui permet de tenir entre 2 et 3 jours en limitant les fonctionnalités du smartphone à l’essentiel.

Une première prise en main qui a séduit notre lecteur de par un confort d’utilisation auquel il ne s’attendait pas, bien conscient qu’il est impossible de trouver une expérience similaire et au même prix chez Apple. Vous pouvez retrouver la suite des avis de romain dans la seconde partie de sa prise en main.

Cet article a été réalisé en collaboration avec Honor. Il s'agit d'un contenu crée par des rédacteurs indépendants au sein de l'entité Humanoid Content, l'équipe éditoriale de FrAndroid n'a pas participé à sa création. Nous nous imposons les mêmes critères pour vous proposer un contenu unique et de qualité.