Lenovo vient d’annoncer un nouveau smartphone à destination du marché chinois : le P70. Un smartphone de milieu de gamme dont la principale particularité est d’embarquer une immense batterie de 4000 mAh.

lenovo p70 1

Dévoile hier sur son site officiel, le P70 se présente un comme un smartphone de milieu de gamme tout à fait classique. Il s’agit d’un téléphone de 5 pouces doté d’un écran IPS en HD, embarquant un processeur 64 bits MediaTek à huit cœurs cadencés à 1,7 GHz (le MT6752), 2 Go de mémoire vive et 16 Go d’espace de stockage que l’on peut étendre à l’aide d’une carte micro-SD. Comme la majorité des smartphones chinois, le P70 est double SIM et affiche une compatibilité 4G de catégorie 4. Le tout est installé sous Android KitKat en version 4.4. Son design, enfin, n’est pas des plus originaux avec un look massif et rectangulaire. Ses dimensions sont de 142 × 71.8 × 8.9 mm pour un poids de 149 grammes.

lenovo p70 2

Si la fiche technique du P70 n’est pas plus excitante que l’on ait pu rencontrer en ce début d’année, Lenovo a toutefois ajouté une particularité de taille à son téléphone. Le téléphone embarque en effet une batterie de 4000 mAh, ce qui est très inhabituel pour un smartphone. Sur son site web, Lenovo affirme ainsi que le P70 est capable de tenir plus de 30 jours, en veille, avec une connexion en 4G. Lenovo compte d’ailleurs sortir une déclinaison moins puissante du P70, avec un processeur à quatre cœurs de Mediatek, et dont l’autonomie passerait alors à 46 jours. Actuellement seule une poignée de smartphones embarque une batterie aussi imposante. À notre connaissance seuls le Droid Razer Turbo (disponible uniquement aux États-Unis) avec sa batterie de 3900 mAh ou l’Ascend Mate 7 (avec un écran Full HD de 6 pouces) de et sa batterie de 4100 mAh proposent une telle autonomie.

Le Lenovo P70 n’est disponible pour l’instant que sur le territoire chinois au tarif de 1399 yuans (pour la version octo cœurs), soit environ 198 euros à la conversion brute. Un téléphone qu’il faudra se procurer par le biais de l’import tant il est peu probable qu’il sorte un jour d’Asie.