LG Electronics a annoncé ses résultats trimestriels, toujours en hausse sur un an mais un peu moins portés par une division mobile qui semble s’essouffler de trimestre en trimestre.

lg-logo

Et un troisième trimestre de croissance pour LG. Le fabricant coréen a publié ce matin ses résultats financiers relatifs à l’exercice trimestriel clos au 30 septembre dernier et cette fois-ci, la division mobile ne semble pas y être pour quelque chose. Le chiffre d’affaires global de LG Electronics s’est donc établi à 12,51 milliards de dollars, en hausse de 12,63 % par rapport à la même période de l’année dernière. Le bénéfice net, lui, a connu une augmentation de 27 %, à 196,3 millions de dollars. Même avec un chiffre d’affaires en nette hausse, LG s’attendait à mieux. En effet, le constructeur laisse entendre que ce résultat aurait pu être meilleur si “les conditions compétitives dans le secteur des télés et le taux de change défavorable des devises étrangères” ne s’étaient pas répercutées sur l’activité de la société.

LG doit ce résultat à la division mobile, dont les ventes ont crû de 24 % sur un an. Ainsi, LG Mobile Communications a enregistré un chiffre d’affaires à 2,75 milliards, grâce à la vente de 12 millions de smartphones au troisième trimestre 2013. Un chiffre à nuancer toutefois en le comparant à celui du trimestre précédent, lorsque l’entreprise avait écoulé 12,1 millions de smartphones et enregistré un CA de 2,78 milliards de dollars. Si les ventes de mobiles ont augmenté de 24 % sur un an, elles ont ainsi décliné de 2 % d’un trimestre à l’autre. On ne peut donc pas réellement parler de croissance en termes de ventes ni en termes de bénéfices sur les smartphones. LG se défend en évoquant l’impact subi par le prix de vente moyen en raison de la forte concurrence ainsi que l’augmentation des investissements marketing liés à la promotion du G2. En d’autres termes, la division mobile de LG au troisième trimestre n’a pas été rentable. Sa marge opérationnelle a connu une croissance négative à -2,6 %, alors qu’elle était à +2 % au trimestre précédent et à 4,1 % lors des trois premiers mois de 2013. Notons toutefois qu’il s’agit là d’une tendance annuelle chez LG (voir le graphique ci-dessous).

Capture d’écran 2013-10-24 à 11.21.41

LG se concentre sur les milieu et haut de gamme

Le fabricant coréen rassure toutefois les investisseurs en promettant que l’accent sera mis sur la vente des terminaux haut de gamme tels que le LG G2, dont la demande devrait augmenter durant la période des fêtes de fin d’année. Il devrait aussi se concentrer sur les ventes des terminaux de milieu de gamme, essentiellement dans les marchés émergeant, très friands d’appareils pouvant se connecter à Internet et notamment avec la gamme L-Style sous Android. Pour rappel, cette gamme a été reconduite en 2013 et a permis à LG de reprendre contact avec les opérateurs et les utilisateurs. LG a également commercialisé le LG Optimus G et G Pro, deux smartphones qui ont particulièrement fonctionné en Asie et en Amérique du Nord. Enfin, n’oublions pas le Nexus 4, créé en collaboration avec Google qui a permis à LG de communiquer efficacement auprès d’un public de connaisseurs. LG va d’ailleurs également lancer très prochainement le Nexus 5, toujours en collaboration avec la firme de Mountain View. Un smartphone particulièrement attendu, tant ses caractéristiques couplées à son prix abordable devraient en faire de lui un best-seller.