Introduction

Review of: LG Watch Urbane
testé par:
Ulrich Rozier
Price:
350 euros

Reviewed by:
Rating:
4
On 1 juin 2015
Last modified:24 août 2015

Summary:

Que penser de la G Watch Urbane ? Le bracelet en cuir est fantastique, la montre - elle-même - est élégante et simple, malgré sa taille plutôt imposante. Personnellement, je suis plus attiré par l’Asus Zen Watch, mais c’est une histoire de goût (personnel). La G Watch Urbane a un côté un peu trop « bling bling » à mon goût.

Si vous voulez une montre ronde, votre choix est plutôt limitée. Vous pouvez opter pour la Moto 360 ou la G Watch R, que vous trouverez à des prix bien plus bas. Vous pouvez également patienter jusqu’à cet été, la Huawei Watch devrait sortir courant juillet. Néanmoins, son prix sera sans doute plus élevé.

Ce que je peux vous confirmer : la G Watch Urbane n’a pas de points faibles techniques. Ses caractéristiques sont similaires aux autres montres Android Wear équipées d’un SoC Qualcomm, elle profite des dernières mises à jour Android Wear et elle semble suffisamment solide avec sa conception en acier inoxydable. Point de GPS et de capteur de lumière ambiante, mais elle intègre un module WiFi.

En tout cas, j’apprécie particulièrement les avancées régulières de LG dans ce secteur. J’ai hâte de découvrir les prochains produits, Google nous a promis une flopée de montres Android Wear d’ici la fin de l’année.

Vous avez remarqué que je n’ai pas évoqué l’Apple Watch. Ah si, je viens de le faire… Erf.

Quelques jours après le test du LG G4, voici la Watch Urbane. Petite sœur de l’Urbane LTE, elle tourne sous Android Wear et est une évolution de la G Watch R. Elle vous fait de l’œil et vous êtes prêt à craquer ? Voici ce que nous en pensons.

c_lg-watch-urbane-DSC09109

LG a désormais une expérience montre connectée. D’ailleurs, avant Android Wear, le constructeur coréen avait tenté l’expérience. Une expérience inachevée, qui avait démontré l’appétence du constructeur coréen pour cet objet connecté.

Ensuite, LG a été un des premiers partenaires de Google pour le lancement Android Wear, lors de l’édition 2014 de la Google I/O. C’était la LG G Watch, loin d’être une montre élégante, un écran rectangulaire et une apparence sans saveur. Lors l’IFA 2014, un salon tech qui a lieu à la rentrée universitaire à Berlin, LG a surpris avec la LG G Watch R, dotée d’un écran rond, et d’une apparence de montre traditionnelle.

Nous voici en mai 2015, LG est en train de préparer le lancement de la G Watch Urbane, annoncée au MWC 2015. Il s’agit de la troisième smartwatch Android Wear de LG en 12 mois Elle accompagne le lancement du LG G4, que nous venons de tester, et possède des dimensions et des entrailles presque identiques à la Watch R.

 

Une apparence premium, sans être fantaisiste

Elle a été « embellie » avec une apparence bien plus premium, ce qui n’est pas une mauvaise chose. Comme la Watch R, elle ressemble à une montre tout à fait normale. D’ailleurs, sans regarder attentivement l’écran, il est quasi-impossible de dire qu’il s’agit d’une montre connectée. C’est sûrement une bonne chose d’un point de vue design.

c_lg-watch-urbane-DSC09124

Sur le papier, la LG Watch Urbane n’a rien de fantaisiste. Si vous aimez les finitions argentée ou dorée (or rose), cette G Watch Urbane en acier inoxydable devrait vous intéresser. C’est une montre circulaire, avec un pressoir physique sur la tranche.

c_lg-watch-urbane-DSC09121

Personnellement, elle ne m’attire pas, mais c’est quelque chose d’assez personnel. Il est donc impossible d’émettre un avis objectif sur la « beauté » de cette montre. Néanmoins, il est possible d’évoquer les dimensions et le poids de la montre. L’Urbane est grande. 5,2 cm de corne à corne, près de 11 mm d’épaisseur, et assez lourde (67 grammes environ).

c_lg-watch-urbane-DSC09111

Aucune de tête de vis apparentes, la Watch Urbane est plutôt discrète en couleur argent, avec un bracelet en cuir noir qui contraste bien (22 mm, que vous pouvez changer facilement). En finition dorée (or rose), elle me paraît plus flashy. Quelle que soit sa couleur, son look est assez masculin, ce qui ne plaira pas à tout le monde.

c_lg-watch-urbane-DSC09102

La lunette tout autour du cadran attire la lumière, et la reflète très légèrement. Avec cette finition chrome mat, elle donne une impression de solidité. D’ailleurs, notez également qu’elle est résistante à l’eau et au sable, avec sa norme IP67.

c_lg-watch-urbane-DSC09104

Elle dispose d’un module WiFi, ce qui est plutôt pratique. En effet, elle peut se connecter aux réseaux WiFi préenregistrés, et communiquer avec votre smartphone même à distance. Cela fonctionne presque partout, dès lors que vous avez déjà connecté votre smartphone au réseau WiFi en question, sauf dans certains cas. Par exemple, au Starbucks, je ne pouvais pas l’utiliser, car le réseau WiFi nécessitait une authentification à travers une page Web. Attention, la connexion WiFi videra plus vite votre batterie qu’une simple connexion Bluetooth.

 

Dernière mise à jour Android Wear

Dès le premier démarrage, la montre passe sous Android 5.1.1 Lollipop, on retrouve d’emblée les nouveautés annoncées lors de l’I/O 2015. Bien que l’interface Android Wear soit “pure”, LG a également développé quelques outils maisons.

c_lg-watch-urbane-DSC09126

C’est le cas de LG Call, qui permet de passer des appels sans avoir à sortir son téléphone – bonne idée, car l’Urbane possède un microphone. Enfin quelques cadrans supplémentaires… mais il en existe des centaines sur le Play Store. Notez que nous avons testé la version américaine de la Watch Urbane et que nous mettrons ce test à jour en fonction des nouveautés logicielles que nous rencontrerons dans sa version française.

 

 

L’autonomie est très correcte

Justement, l’autonomie est très correcte pour une montre Android Wear. Elle intègre une batterie de 410 mAh, ce qui est dans la moyenne des autres montres. Évidemment, la Pebble reste la reine des montres (intelligentes). Néanmoins, vous pourrez tenir deux jours avec la Watch Urbane. Pour cela, il vous suffira de filtrer un minimum les notifications, et d’éviter d’avoir constamment le module WiFi allumé.

c_lg-watch-urbane-DSC09099 c_lg-watch-urbane-DSC09101

Enfin, son socle de rechargement est très similaire à celui de la G Watch R. Ce n’est pas du rechargement sans fil, comme sur la Moto 360, néanmoins le système est fonctionnel et efficace. Comptez environ 40 minutes pour un rechargement complet.

 

L’écran P-OLED est excellent

LG a utilisé le même écran P-OLED de 1,3 pouce que sur la G Watche R. Un excellent choix : c’est un écran performant, lumineux, coloré – même en plein soleil. Contrairement à la Moto 360, l’écran est renfoncé, ce qui est moins agréable pour les balayages (tactiles), mais ce qui protège l’écran des rayures accidentelles.

c_lg-watch-urbane-DSC09108

Notez également qu’elle dispose d’un microphone, mais vous aurez besoin de votre smartphone pour répondre aux appels. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’elle ne possède pas de haut-parleur.

 

Note finale 7/10
Que penser de la G Watch Urbane ? Le bracelet en cuir est fantastique, la montre - elle-même - est élégante et simple, malgré sa taille plutôt imposante. Personnellement, je suis plus attiré par l’Asus Zen Watch, mais c’est une histoire de goût (personnel). La G Watch Urbane a un côté un peu trop « bling bling » à mon goût.

Si vous voulez une montre ronde, votre choix est plutôt limitée. Vous pouvez opter pour la Moto 360 ou la G Watch R, que vous trouverez à des prix bien plus bas. Vous pouvez également patienter jusqu’à cet été, la Huawei Watch devrait sortir courant juillet. Néanmoins, son prix sera sans doute plus élevé.

Ce que je peux vous confirmer : la G Watch Urbane n’a pas de points faibles techniques. Ses caractéristiques sont similaires aux autres montres Android Wear équipées d’un SoC Qualcomm, elle profite des dernières mises à jour Android Wear et elle semble suffisamment solide avec sa conception en acier inoxydable. Point de GPS et de capteur de lumière ambiante, mais elle intègre un module WiFi.

En tout cas, j’apprécie particulièrement les avancées régulières de LG dans ce secteur. J’ai hâte de découvrir les prochains produits, Google nous a promis une flopée de montres Android Wear d’ici la fin de l’année.

Vous avez remarqué que je n’ai pas évoqué l’Apple Watch. Ah si, je viens de le faire… Erf.
  • Points positifs
    • Aspect premium
    • Performances au rendez-vous
    • Ecran excellent
    • Dernière mise à jour Android Wear
    • IP67 = résistante à l'eau !
  • Points négatifs
    • 350 euros, tout de même !
    • Epaisse et imposante (d'un style assez masculin)
    • Pas de rechargement par induction