Les salons de début d’année comme le récent MedPi de Monaco ont confirmé la tendance : la 4G sera à tout petit prix au deuxième semestre 2014, et ce n’est pas une façon de parler. L’objectif des constructeurs low-cost, à l’image d’Infinix qui présente aujourd’hui son Race Jet 4G, c’est de rester sous la barre des 150 euros.

Infinix Race Jet 4G

Entre Kazam ou Wiko, une chose est sûre : l’ultra low-cost ne sera pas réservé, dans les prochains mois, aux smartphones 3G et se déploiera également dans l’univers 4G. Chez Infinix, encore méconnue dans l’Hexagone mais décidé à se faire un nom dans l’univers des terminaux à bas prix – domaine où la prolifération des marques ajoute actuellement à la férocité des batailles tarifaires – le Race Jet 4G sera dédié à cet effet. Le smartphone, dévoilé discrètement lors du MedPi, il y a une semaine, est désormais officiel. Avec Android 4.4.2 au menu.

L’offensive 4G low-cost devrait passer par des terminaux équipés des nouvelles puces 4G de MediaTek, ses premières du genre, et vraisemblablement moins onéreuses que les Qualcomm Snapdragon 400 actuellement très en vogue chez les fabricants de terminaux mobiles. Infinix a ainsi opté chez son Race Jet 4G pour un MTK 658x quadricœur cadencé à 1,3 GHz couplé à 1 Go de RAM. Les compromis, puisqu’il faut en attendre à un tarif de 150 euros, se trouvent du côté de l’écran, dont la définition de 540 x 960 pixels (qHD) reste toutefois acceptable sur une diagonale de 5 pouces et avec une dalle IPS. Il faudra compter également sur une batterie de 2020 mAh, sur 8 Go de mémoire extensible grâce à une carte micro-SD, et sur deux appareils photo, l’un de 5 mégapixels en façade et l’autre de 8 millions de points à l’arrière. Le Race Jet 4G, qui répond également au nom de code X505, mesure 143 x 71 x 8,5 mm pour un poids de 147 grammes.

L’Infinix place la barre haut, ou plutôt très bas, avec un calendrier prometteur : avec un lancement prévu en juillet prochain, la marque chinoise fera partie des premières à lancer un terminal 4G équipé d’une puce MediaTek. Entre temps, la marque commercialisera son Alpha 8 présenté il y a quelques semaines, mais dépourvu de la 4G.