Après la présentation de plusieurs smartphones abordables, Meizu travaille aussi sur de nouveaux flagships. Le prochain, le Meizu Pro 7, serait prévu pour le mois de décembre et intègrerait les derniers composants haut de gamme, écran sans bordures, lecteur d’empreintes à ultra-son et SoC Kirin 960, pour moins de 420 euros.

meizu-pro-7a

Meizu préparerait lui aussi un smartphone avec un écran sans bordures, le Meizu Pro 7 dont l’annonce est attendue pour le 24 décembre prochain. La plupart des slides présumées de la présentation ont été publiées sur Weibo, le site de microblogging chinois, laissant peu de mystère sur les caractéristiques du smartphone.

 

Écran 5,6 pouces sans bords

Comme le Xiaomi Mi Mix, l’écran devrait recouvrir la grande majorité de la face avant de l’appareil. Il devrait s’agir d’un écran Super AMOLED de 5,62 pouces avec une définition de 2160 x 1080 pixels soit un ratio de 2:1, peu commun.

Pour réussir à fabriquer un smartphone avec un tel écran, il faut aussi résoudre d’autres problèmes comme la place du lecteur d’empreinte, de la caméra en façade, du haut-parleur et du capteur de proximité. Ces images révèlent comment Meizu aurait réglé les deux premiers problèmes.

meizu-pro-7i

La caméra en façade de 8 MP serait apparemment capable de sortir de l’appareil quand elle est activée, une solution un peu étrange et certainement moins élégante que l’idée de Xiaomi : placer la caméra en bas de l’appareil qui ne demande qu’à être renversé en mode selfie.

meizu-pro-7

Le lecteur d’empreinte devrait être plus intéressant. Il serait fabriqué par Sonavation qui fait des lecteurs d’empreinte par ultra-son à placer sous la dalle. Il pourrait donc s’agir du premier smartphone à proposer ce type de lecteur, celui du Xiaomi Mi 5S – utilisant la même technologie – étant placé en façade.

 

Processeur made in Huawei et charge rapide

Alors que le Meizu Pro 6 utilisait un processeur MediaTek Helio X25 et le Meizu Pro 5 un SoC Samsung Exynos, le Pro 7 devrait lui aller voir du côté de Huawei HiSilicon. Une première puisque Huawei n’utilise pour le moment ses puces que pour ses propres terminaux.

meizu-pro-7-hi-silicon

Une autre slide révèle que le SoC serait composé de cœurs Cortex A73 et A53 et épaulé par une puce graphique Mali-G71 MP8, ce qui correspond aux caractéristiques du Kirin 960 utilisé dans le Huawei Mate 9. Cette puce serait couplée à 6 Go de RAM LPDDR4 de dernière génération.

Concernant la batterie, les slides ne précisent pas sa capacité, mais mettent en avant la charge rapide mCharge 4.0. Meizu ne semble donc pas écouter les recommandations de Google, mais promet une charge à 36 watts (12V/3A) de 0 à 100% en 40 minutes.

 

Un prix sous les 420 euros HT ?

Une dernière slide révèle un prix, mais pas de date de disponibilité.

meizu-pro-7p-e1478998811328

D’après l’image, le Meizu Pro 7 serait commercialisé à 2699 yuans pour la version 64 Go de stockage et 3099 yuans pour la version 128 Go, soit une conversion brute respective de 365 et 420 euros HT. Un prix qui serait très intéressant si les caractéristiques du téléphone venaient à être confirmées.