Microsoft ne vise plus exclusivement Windows. Lors de l’ouverture de sa conférence Build, l’Américain a annoncé diverses nouveautés concernant Office, et compatibles avec de multiples plateformes.

Office Uber

La conférence d’ouverture de la Build, l’événement annuel organisé par Microsoft à destination des développeurs, était l’occasion pour Redmond d’évoquer hier la convergence de ses services, à commencer par les nouvelles possibilités offertes par sa suite logicielle emblématique : Office. Il s’agit aujourd’hui de proposer aux développeurs de connecter leurs applications à Office 365 par le biais de nouvelles API ouvertes.

Les nouveauté commencent du côté des « add-ins », c’est-à-dire des extensions, déjà disponibles sur les versions Office de bureau ou en ligne. Les développeurs pourront en effet intégrer leurs applications aux moutures mobiles d’Office, pour l’heure sur la version iPad d’Excel. Word et PowerPoint, toujours sur la tablette d’Apple, suivront prochainement, tandis que Microsoft annonce l’extension de cette même possibilité à Office pour Android avant la fin de l’année.

Même combat pour Outlook.com, dont le statut de preview a d’ailleurs pris fin sur Android il y a quelques jours. On retrouve ainsi des extensions pouvant y être ajoutées, dont notamment Uber, Boomerang ou PayPal. C’est d’ailleurs sur l’exemple d’Uber que la Build a misé, montrant qu’il était possible, en passant par l’agenda Outlook, de réserver un véhicule sans quitter l’application… du moins sur iPad. La fonctionnalité devrait être prochainement étendue à Android et, on l’imagine, à d’autres applications, l’idée étant de simplifier à l’utilisateur l’organisation d’activités en fonction de son agenda. Et Microsoft de poursuivere : « Mais Outlook n’est qu’un premier pas. Aujourd’hui, nous annonçons des API clients et commerciales unifiées pour OneDrive et OneNote qui sont disponibles dès maintenant en Preview ». Pour les développeurs, il faudra donc patienter encore un peu pour accéder à leur version finale.