Microsoft a dévoilé hier ses résultats financiers pour le premier trimestre de l’année fiscale 2017 se terminant au 30 septembre dernier. Sans surprise, les résultats sont plutôt bons et en accord avec la stratégie de l’entreprise avec une nette progression du cloud et une chute de Windows Mobile.

REDMOND, WASHINGTON - JULY 17: The Visitor's Center at Microsoft Headquarters campus is pictured July 17, 2014 in Redmond, Washington. Microsoft CEO Satya Nadella announced, July 17, that Microsoft will cut 18,000 jobs, the largest layoff in the company's history. (Stephen Brashear/Getty Images)

C’est à nouveau la période pour les entreprises américaines de dévoiler leurs résultats financiers pour le trimestre. C’est Microsoft qui ouvre le bal avant Apple et Google qui dévoileront leurs résultats la semaine prochaine.

La firme de Redmond se porte plutôt bien avec un chiffre d’affaires de 20,5 milliards de dollars, le même que l’an dernier, et un profit de 4,7 milliards de dollars, une légère hausse comparée aux 4,6 milliards réalisés l’an dernier pour la même période.

 

Windows est plat et Windows Mobile s’effondre

Microsoft est surtout connu pour son système d’exploitation qui équipe une grande partie des ordinateurs dans le monde. Bien que le marché soit en déclin, la vente de licence Windows est restée constante.

La situation de Windows Mobile est plus inquiétante, mais pas vraiment surprenante. Les ventes du système mobile ont chuté de 72 % en comparaison à l’an dernier. Il faut dire que Microsoft a réduit nettement ses investissements sur le marché et ne produit quasiment plus de publicités. La société a d’ailleurs arrêté de communiquer sur le nombre de Lumia vendus dans le trimestre.

 

Le cloud Azure continue son ascension

En revanche, on sait que Microsoft mise gros avec Azure, son offre cloud pour les entreprises et les professionnels. Les résultats sont ici très positifs puisque le chiffre d’affaires de la division réalise une croissance de 116 %. Par ailleurs, Microsoft note que l’utilisation d’Azure a plus que doublé en un an.

 

Le succès de Surface se pérennise dans le temps

La division Surface a réalisé un chiffre d’affaires de 926 millions de dollars sur le trimestre, soit une croissance de 38 % par rapport aux 672 millions réalisé l’an dernier. Si on prend les résultats sur l’année écoulée, le chiffre d’affaires atteint presque 4,5 milliards de dollars, ce qui montre que le marché représente désormais une sérieuse opportunité pour Microsoft.

C’est une bonne nouvelle pour Microsoft qui avait du mal à écouler les produits de la marque Surface sur ses deux premières générations, mais qui a vu ses résultats décoller depuis la sorti de la Surface Pro 3. La Surface Pro 4 et le Surface Book ont, semble-t-il, réussi à pérenniser ces bons résultats.

 

La fin du rachat de Linkedin pour le prochain trimestre ?

C’était la surprise du début de l’été, au mois de juin Microsoft annonçait le rachat de LinkedIn pour la somme folle de 23,3 milliards d’euros. Comme pour tous les rachats de cette importance, la firme doit obtenir l’approbation de plusieurs autorités, notamment l’autorité de la concurrence en Europe et les choses prennent donc du temps.

Dans ses résultats financiers, Microsoft indique qu’il souhaite terminer l’acquisition avant la fin du prochain trimestre.