Aperçu sur le site de Motorola Brésil les tout derniers jours de 2014, le Moto G 4G en version 2015 est désormais disponible à la vente. Autant dire que l’on peut espérer une sortie prochaine sur la scène internationale.

Moto G 4G Brésil

Une page dédiée au Moto G de 2e génération, mais dans sa version 4G, avait été aperçue fin décembre au Brésil. Elle laissait entrevoir un Moto G tel que l’appareil a été annoncé à l’IFA 2014, soit avec un écran de 5 pouces HD, un SoC Snapdragon 400 et 1 Go de RAM, avec cette fois une mémoire extensible… mais pas seulement compatible avec les réseaux 3G (H+). De fait, c’était la principale critique que l’on a pu adresser à cet appareil par ailleurs réussi : tandis que le marché international, et particulièrement en Europe, mise sur le déploiement de la 4G, le smartphone faisait l’impasse sur une compatibilité avec cette dernière génération de réseau.

À lire : Test du Moto G 2014

L’appareil est désormais détaillé sur le site de Motorola Brésil, avec prix et fiche technique complète à la clé. On constate cependant que si rien ne change en termes d’écran ni de processeur, la marque s’est montré un peu plus généreuse que chez le Moto G standard en termes de mémoire. Le terminal est en effet doté de 16 Go de stockage interne contre 8 Go chez le smartphone habituel. Et surtout, il est compatible avec la 4G de catégorie 4 et tourne sous Android 5.0 Lollipop.

Son prix, quant à lui, dépasse de lui celui du Moto G 3G en édition 2014, facturé 189 euros. Il est en effet proposé sur le site de Motorola au prix de 899 Réals, soit un peu plus de 300 euros à la conversion brute. Rappelons toutefois que les taxes sur les produits importés et notamment sur les appareils high-tech (consoles de jeu, smarpthones) conduisent à l’explosion des prix au Brésil. Si le Moto G 4G est appelé à sortir à l’international, nul doute qu’il ne coûtera que quelques dizaines d’euros de plus que son homologue 3G, ne serait-ce que parce que ses caractéristiques (son Snapdragon 400 et non 410) ne permettront pas à Motorola de pratiquer des prix s’approchant de ceux d’un Moto X.