Razer annonce que les serveurs de Nextbit seront fermés au début du mois de mars.

Lancé en 2015 par la jeune entreprise Nextbit grâce à une campagne Kickstarter, le Nextbit Robin s’était démarqué du reste du marché par l’intégration du stockage dans le cloud dans l’ADN de l’appareil. La firme a par la suite retenu l’attention de Razer, qui voulait entrer sur le marché du smartphone, qui a annoncé le rachat en janvier 2017.

Après avoir annoncé la fin du support pour les clients de Nextbit, Razer enterre un peu plus le Robin en annonçant aux fans la fermeture à venir des serveurs de données.

Le Robin redevient un smartphone comme les autres

À partir du 1er mars, le service « Smart Storage » de Nexbit sera définitivement clos. Les smartphones Robin ne pourront donc plus bénéficier des 100 Go de stockage dans le cloud pour sauvegarder les photos ou les applications de l’utilisateur.

La firme prévient qu’il sera possible, jusqu’au 1er avril, de télécharger les photos stockées dans le cloud en se rendant sur https://cloud.nextbit.com. Après cette date, toutes les données utilisateurs stockées sur ces serveurs seront supprimées.

Ironie du sort, en ayant créé un smartphone « pensé pour le cloud », Nexbit a finalement créé l’exemple illustrant ce qui effraie de nombreux utilisateurs avec le cloud : un service peut fermer d’un jour à l’autre, il faut alors être sûr d’avoir une copie des données ou les rapatrier avant la fermeture.