La nouvelle génération de puces graphiques Nvidia approche.

Pour « miner » de la cryptomonnaie, le plus efficace est d’utiliser une carte graphique, si possible plutôt puissante. À cause de cela, et la montée en force des cryptomonnaie, le marché des processeurs graphiques a connu un bouleversement. Les prix des cartes graphiques se sont envolés et les ruptures de stock sont nombreuses. Nvidia semble avoir un plan pour résoudre le problème.

L’architecture Turing pour le troisième trimestre

D’après plusieurs sources du Digitime, Nvidia lancerait la production en masse de sa prochaine génération de puces au troisième trimestre de l’année. La firme pourrait dévoiler ses plans lors de la GTC, la grande conférence dédiée aux technologies du graphisme qui se tiendra du 26 au 29 mars.

Connue sous le nom de code Turing, cette prochaine génération comprendrait des produits dédiés aux calculs demandés par les cryptomonnaies. Le but serait de soulager le marché grand public avec des produits visant plus précisément les cryptomonnaies.

Nvidia voit également d’un mauvais oeil l’arrivée de nouveaux concurrents, comme Bitmain, qui veulent développer un nouveau type de puces spécialisées dans le mining, au même titre que les processeurs étaient généralistes et les puces graphiques dédiées à l’accélération graphique.

Nvidia durcit le ton avec ses partenaires

Avec cet objectif en tête, Nvidia aurait également demandé à ces partenaires, qui commercialisent les cartes graphiques utilisant ses puces, de ne plus mentionner ce nouvel usage des cartes graphiques dans leurs publicités.

Les publicités devront se recentrer sur l’usage multimédia et jeu vidéo pour lequel ces composants ont été conçus à l’origine.

À lire sur FrAndroid : Introduction aux crypto-monnaies : Bitcoin, Ethereum, DAO, ICO, smart contracts