Dans le courant du mois, Philips a annoncé sa nouvelle gamme de téléviseurs. Nous avons eu l’occasion de voir la 55POS9002, prochain téléviseur OLED sous Android TV du constructeur.

À l’IFA, Philips avait dévoilé son premier écran OLED, la 55POS901F, une très belle télévision sous Android TV. Nous avons vu le modèle qui la remplacera dans les prochains mois, la 55POS9002.

 

Un cadre fin sur un nouveau pied

Avant d’être un écran, un téléviseur est aussi un objet de décoration pour nos intérieurs, et si ce n’est pas le premier des arguments lors de l’achat, il n’est pas à dénigrer pour autant sachant que l’appareil va rester éteint de longues heures durant, trônant ainsi au milieu de votre salon, que ce soit accroché au mur ou posé sur un meuble. Tout comme les smartphones, les constructeurs tendent à réduire au maximum les bordures pour sublimer l’écran et donner l’impression d’une toile animée une fois accroché au mur.

Ici, le cadre est donc extrêmement fin, mais ces contours sveltes et épurés sont malheureusement trahis par le logo de la marque imprimé sur un petit ergot dépassant sur la tranche inférieure. Au toucher, il apparaît alors comme un élément fragile en plastique que l’on s’imagine casser d’une pichenette, mais c’est bien là la seule faute de goût de Philips, qui ne fait au passage que suivre les habitudes du marché.

Un ergot en trop ?

Car derrière ce petit bout de plastique se cache une explication marketing très simple : si votre écran est accroché au mur, il faut que vos invités puissent connaître la marque au cas où il souhaiteraient acheter un modèle similaire.

Un pied ouvert en alu brossé

Le pied a quant à lui été revu également depuis le 901F. En lieu et place et deux pieds chromés, la 9002 repose sur un seul et même pied ouvert en alu brossé. Sur la durée, il devrait donc se montrer plus simple à entretenir, accrochant moins la poussière et les traces de doigts. Philips insiste par ailleurs sur le côté ouvert du pied afin de conserver un design épuré ne venant par cacher le meuble sur lequel il est posé.

Un pied bien moins salissant

 

Moteur P5, HDR et HLG, le trio gagnant ?

La dalle OLED de Philips fournie par LG est déjà magnifique sur le 901F, mais la marque a décidé d’aller plus loin encore sur le 9002 en y intégrant un nouveau moteur de traitement d’image baptisé P5 et annoncé comme 50 % plus performant que les puces standard. Il se base pour cela sur 5 points cruciaux : le mouvement, le contraste, les couleurs, la netteté et la « sublimation de la source ».

Et le résultat est plutôt convaincant dans une certaine mesure. Sur les vidéos de démonstration de Philips, on perçoit bien le gain en finesse d’image, la suppression de nombreux artefacts et du flou de mouvement, de même que le gain en contraste et en couleurs, mettant clairement en avant les endroits où la luminosité est forte (reflets, soleil…).

Les avantages du P5

On notera cependant que les goûts et les couleurs ne se discutent pas et dans la salle de démonstration, l’accueil réservé au nouveau traitement de la colorimétrie était en demie teinte. L’ensemble peut certainement être réglé dans les paramètres du téléviseur, mais le résultat était clairement criard et très peu naturel. Si la comparaison sur un dessin animé (L’Age de Glace) est plutôt flatteuse, il en est autrement sur un match de football, où l’herbe d’un vert éclatant est presque dérangeante.

La bonne nouvelle est que Philips intègre ici les technologies HDR les plus répandues, ce qui devrait permettre de profiter de tous les contenus compatibles dans les meilleures conditions.

Une image éclatante

 

Ambilight et son DTS HD

Comme toujours avec Philips, la 55POS9002 s’accompagne de l’Ambilight, des rangées de LED qui encadrent l’arrière du téléviseur et éclairent le mur en fonction des couleurs affichées à l’écran. Pour certains, il s’agirait là de réduire la fatigue visuelle, pour d’autres ce n’est qu’un gadget, et enfin certains trouvent cet ajout totalement inutile. Nous ne porterons pas de jugement de valeur ici sur l’intérêt de cette technologie, vous laissant seuls juges, mais on peut dire que le changement de couleur est à la fois très réactif et très fluide.

L’Ambilight

Pour ce qui est du son, Philips a abandonné sa barre de son en façade que l’on peut retrouver sur la 901F ou certains autres modèles du constructeur (notamment dans la série 7000). Celle-ci a été remplacée par des haut-parleurs « DTS HD Premium Sound ». Malheureusement, nous n’avons pas eu l’occasion d’écouter le résultat, mais Philips promet que le son est aussi bon, voire meilleur que sur le 901F.

Les haut-parleurs sont situés sous l’écran

 

L’OLED bientôt abordable ?

La 55POS9002 est donc une télévision de luxe, qui sans conteste affiche de très bonnes qualités, même si sa colorimétrie de base, très vive, ne plaira peut-être pas à tout le monde. Nous n’avons pas encore eu l’occasion d’essayer Android TV dessus, mais nous profiterons d’un test plus poussé à la rédaction lors de sa sortie pour vous en dire plus à ce sujet.

Rappelons que la 55POS9002 devrait être disponible au mois de juin au prix de 3 000 euros, soit 500 euros de moins que le 901F.