Home cinéma : TV, projecteur, enceintes… nos conseils pour une bonne installation

Le ciné dans le salon

 

Et si vous apportiez le cinéma dans le votre salon ? C'est la promesse que peut tenir une bonne installation home cinéma, si l'on choisit les bons téléviseurs, barres de son et accessoires. Voici nos conseils.

Le monde du home cinéma est un univers d’exigence, où de nombreuses technologies cohabitent pour fournir la meilleure expérience possible. Le but ultime est d’arriver à la meilleure sensation d’immersion dans les contenus consommés. Pour atteindre cet objectif, il faut se tourner vers des appareils de qualité qui ont souvent un prix élevé. Cette sélection dédiée au home cinéma ne comprend que des appareils aux excellents rapports qualité-prix afin de vous proposer un ensemble au tarif le plus accessible possible.

L’image : avec un téléviseur ou un projecteur

Dès lors que vous souhaitez vous lancer dans la création d’un home cinéma à domicile, c’est l’image qui va être le point le plus important à considérer. Il y a deux options pour s’équiper : soit avec un téléviseur, ou alors avec un projecteur.

Les meilleurs téléviseurs pour un home cinéma

Pour profiter de la meilleure immersion possible, les téléviseurs de grande taille sont à privilégier. Une diagonale de 55 pouces est une bonne base, mais 65 pouces ou plus, c’est encore mieux. Et concernant la technologie d’écran, il est préférable de se tourner vers les dalles OLED plutôt que LCD. En effet, les écrans OLED profitent de contrastes bien plus profonds, les noirs étant absolus. C’est la technologie à privilégier dans le choix d’un téléviseur de qualité, mais d’autres modèles avec des dalles LCD ou QLED peuvent l’affaire, d’autant qu’ils sont plus accessibles financièrement parlant.

Dans une configuration home cinéma idéale, le téléviseur LG OLED55CX est la référence. Il propose en effet l’une des meilleures qualités d’image que l’on puisse trouver dans cette tranche de prix : l’image est précise et la colorimétrie est juste. On apprécie aussi son design aux fines bordures : accroché à un mur, le téléviseur LG OLED55CX est très sobre, sans logo apparent. Enfin, ce téléviseur est compatible avec tout ce que l’on attend d’un bon téléviseur haut de gamme : HDR10, Dolby Vision et HDMI 2.1. Attention toutefois, il est en fin de vie et son successeur le C1 devrait arriver rapidement sur nos étals.

 

Si votre budget est plus limité, on vous recommande chaudement la Hisense 65U7QF. Non seulement ce téléviseur offre une diagonale de 65 pouces, mais sa qualité d’image est excellente en SDR et assez bonne en HDR. Il lui manque quelques raffinements comme le HDMI 2.1, mais difficile de faire la fine bouche à ce prix.

Les meilleurs projecteurs pour un home cinéma

Si vous n’utilisez votre home cinéma que pour regarder des films et séries, alors vous n’avez peut-être pas envie de voir un monolithe noir trôner toute la journée dans votre salon. Et cela se comprend.

C’est ici que les projecteurs interviennent. Ils sont capables de proposer de très grandes diagonales d’images en toute discrétion, accrochés à un mur ou au plafond. En revanche, la qualité de l’image va dépendre de la surface de projection ainsi que de la quantité de lumière dans la pièce.

LG HU70L est l’un des modèles 4K les plus abordables du marché. La qualité d’image est globalement bonne et l’appareil très silencieux. On apprécie aussi son input lag bas qui nous permet de jouer et l’excellent système d’exploitation WebOS. Pour garantir les meilleurs contrastes possibles d’un vidéoprojecteur, pensez à investir dans un écran de projection à accrocher au mur et à dérouler. Selon la configuration de la pièce dans laquelle se trouve le home cinéma, il est aussi conseillé de suspendre son projecteur au plafond ou de le poser sur une étagère.

Les vidéoprojecteurs les plus simples à installer restent ceux à ultra courte focale. Il suffit de les placer à quelques centimètres de la surface où sera projetée l’image. L’écran de projection est toujours conseillé, mais plus besoin de support pour les poser. Ce confort se paye toutefois très cher. Quitte à investir, nous vous recommandons le Samsung The Premiere LSP7 capable de projeter 120 pouces avec seulement 60 cm de recul. La présence d’une prise antenne et l’intégration de Tizen le rendent en plus très plug & play.

Pour un tour d’horizon plus large sur les projecteurs direction notre guide dédié.

Un son immersif avec une barre de son

Les barres de son ne feront jamais mieux qu’un kit home cinéma 7.1, mais elles sont bien plus pratiques. Une barre de son peut se glisser élégamment sous une télévision, sans avoir une multitude de câbles à dissimuler le long des murs. Surtout, les bonnes barres de son récentes profitent maintenant de compatibilité avec les assistants vocaux Google Assistant ou Amazon Alexa, pour diffuser de la musique rapidement sans avoir à sortir son smartphone. Vous pouvez également coupler une barre de son avec un caisson de basse, pour donner encore plus de profondeur aux graves.

Pour nous, la référence du moment est la Sonos Arc. Imposante, elle embarque pas moins de 11 amplificateurs de classe D (5 pour la Sonos Beam), 8 woofers elliptiques (4 pour la Sonos Beam) et 3 tweeters à dôme en soie. Cela permet à la barre de son de proposer une compatibilité native avec les pistes Dolby Atmos. En revanche pour profiter vraiment des basses il faudra acheter le caisson en option. Dans tous les cas, on apprécie la grande qualité sonore et une simplicité d’utilisation difficilement égalable.

La barre de son Sonos Beam est une excellente alternative, à un prix contenu. Elle fournit un très bon rendu sonore et étonnement puissant compte tenu du gabarit. La Sonos Beam dispose elle aussi de ports HDMI ARC et optique qui laissent le choix à l’utilisateur. Le choix est aussi laissé sur l’assistant vocal, puisque Google Assistant et Amazon Alexa sont intégrés à cette barre de son. Sonos oblige, le système est plutôt fermé. Ici aussi, le caisson de basse pourra être ajouté pour des basses plus punchy. En revanche, les populaires Sonos One peuvent être appairées à la Beam, pour améliorer l’effet surround.

Si vous voulez vraiment investir dans un véritable home cinéma avec toutes ses enceintes satellites, nous vous invitons à consulter le guide de Numerama à ce sujet. Nous vous conseillons toutefois d’attendre un peu l’arrivée massive des amplificateurs HDMI 2.1 capable de pleinement gérer les dernières consoles.

Les contenus pour en profiter

Maintenant que vous avez tout le matériel pour profiter pleinement de vos films et séries, comment les diffuser sur votre écran ? Si vous collectionnez les Blu-Ray 4K/UHD, le lecteur Sony UBP-X800M2 fait partie des modèles au bon rapport qualité-prix. Proposé aux alentours de 300 euros, il est compatible avec de nombreuses technologies telles que le HDR10, le Dolby Vision, le Dolby Atmos et le DTS:X. Connecté en WiFi ou en Ethernet, le Sony UBP-X800M2 propose même nativement un accès à Netflix.

L’autre moyen de profiter de contenus en 4K, c’est de les lire grâce aux plateformes de SVoD : Netflix, ainsi que Amazon Prime, Disney + ou encore OCS proposent tous des contenus en 4K UHD. Chacun de ces services dispose généralement d’une application qui peut être installée sur les téléviseurs récents. En revanche, mieux vaut être équipé d’une assez bonne connexion à Internet (au moins 25 mégabits selon Netflix) pour en profiter en toute fluidité.

Entre Disney+, Netflix, Amazon Prime Vidéo, Apple TV+ et d’autres encore, il existe désormais un certain nombre de plateformes de vidéo en streaming par abonnement en France, mais il n’est pas évident de décider laquelle…
Lire la suite

Certaines box multimédias sont également compatibles 4K. Il suffit de les brancher en HDMI pour profiter d’une expérience plus complète que celle fournie par le téléviseur. La Nvidia Shield TV et l’Apple TV 4K sont les meilleures références, mais d’autres modèles de box Android TV existent.

Les bons câbles pour son home cinema

Les câbles ne sont pas à négliger lors de l’installation d’un home cinéma. Moins le câble est bon, plus la qualité du rendu sera potentiellement dégradée. Sans aller dans l’excès, il faut donc privilégier du matériel de qualité pour éviter tout problème de synchronisation entre les différents appareils. Pour plus de confort, les câbles HDMI ARC sont presque essentiels : ils permettent de contrôler le son depuis la télécommande de son téléviseur, même si la sortie se fait sur une barre de son ou un kit d’enceintes.

Le HDMI existe avec différentes normes, la plus récente étant la 2.1. Les différences entre les normes se trouvent au niveau du débit : plus la norme est élevée, plus le débit le sera aussi. Pour profiter pleinement des capacités du HDMI 2.0, il est impératif d’utiliser un câble HDMI 2.0 ou supérieur. Logique. Enfin, plusieurs certifications HDMI existent pour s’y retrouver dans cette jungle de câbles. Le HDMI Premium permet par exemple de profiter au maximum d’une image en 4K à 60 images par seconde. Le HMDI Ultra High Speed est lui compatible avec la 8K à 60 images par seconde, et la 4K à 120 images par seconde.

Sur la partie audio, il ne faut pas non plus négliger la qualité du câble audio. Deux technologies s’affrontent : le coaxial (ou RCA) et l’optique qui sont souvent toutes deux disponibles sur les lecteurs Blu-ray. Le câble optique a l’avantage de ne pas être perturbé par d’autres fréquences émises par les autres appareils qui se situent à proximité. Le câble coaxial supporte lui une plus grande distance sans altération du signal. Ce dernier est donc à privilégier pour des longueurs supérieures à cinq mètres.

Bien choisir son installation home cinema

Projecteur ou téléviseur : quels avantages, quels inconvénients

Un téléviseur permet d’avoir une image de qualité de jour comme de nuit, sans avoir à faire attention à la lumière. En revanche, la diagonale de l’image est limitée et l’écran trône toujours dans le salon même s’il est éteint. Un projecteur à l’avantage de projeter une image avec une diagonale plus large et en toute discrétion. Il faut cependant réfléchir à une installation contraignante, qui comprend souvent un écran de projection et un support d’attache. De plus, utiliser un projecteur en pleine journée avec de la lumière n’est pas très agréable.

Barre de son ou enceintes 5.1 : vers quoi se tourner ?

L’expérience la plus immersive provient des enceintes home cinéma 5.1 (ou plus), car le son entoure littéralement l’utilisateur. En revanche, l’installation d’un home cinéma n’est pas chose aisée : il faut une pièce adaptée sans trop de mobilier, où les nombreux câbles peuvent être dissimulés. Les barres de son ont l’avantage de s’installer très facilement, sans installation contraignante et avec plus de discrétion. La contrepartie est une spatialisation sonore moins bonne que sur un kit d’enceintes, mais qui reste largement meilleure que les haut-parleurs d’un téléviseur.

Comment choisir la taille de son écran de téléviseur ?

Plus la définition de l’écran est élevée, plus vous pouvez vous tenir près de celui-ci. Pour obtenir la distance minimale optimale qui sépare l’utilisateur du téléviseur, il faut multiplier par 1,5 ou 2 la diagonale de l’écran, selon vos préférences. Par exemple, la distance minimale optimale de recul pour une télévision 4K de 55 pouces est comprise entre environ 2 mètres et 2,80 mètres.

Comment avons-nous réalisé cette sélection ?

Nous avons réalisé cette sélection à partir de produits testés et approuvés par Frandroid, ou par d’autres confrères spécialisés le cas échéant. Ainsi, tous les produits proposés sont de qualités. En revanche, nous avons essayé de garder une sélection de produits à des prix relativement accessibles. Le monde du home cinéma est exigeant et une installation complète d’appareils haut de gamme peut facilement toucher des sommets inatteignables pour le commun des mortels.

Les derniers articles