Test de la Samsung HW-Q995D : une barre de son à grosse puissance et au son très immersif

Barres de son • 2024

Trônant au sommet de la gamme Samsung, la barre de son HW-995D offre une expérience d'écoute immersive grâce à deux enceintes surround indépendantes et à la prise en charge des formats audio verticaux Dolby Atmos et DTS:X. Cette barre peut aussi s’adapter à la pièce d’écoute et exploiter le système audio de certains téléviseurs Samsung.

Test Samsung HW-Q990D
Où acheter Le
Samsung HW-Q995D au meilleur prix ?

En bref
Samsung HW-Q995D

8 /10
Points positifs du Samsung HW-995D
  • Puissance sonore importante
  • Caisson de basses bien réglé
  • Bonne incarnation des voix
  • Scène surround dense et précise
  • Streaming audio AirPlay et Chromecast
  • Sobriété du design
Points négatifs du Samsung HW-995D
  • Application de contrôle perfectible
  • Moins séduisante en écoute musicale qu’en home-cinéma
  • Pas de déplacement des éléments sonores au-dessus de l'auditeur en Dolby Atmos
  • Prix élevé
 
Test Samsung HW-Q990D
La barre de son Samsung HW-Q995D // Source : Tristan Jacquel pour Frandroid

De millésime en millésime, la barre de son HW-Q995 évolue peu, tout du moins esthétiquement, puisque chaque nouveau cru ressemble à s’y méprendre au précédent, la seule différence notable étant la lettre accolée au nom du modèle. La Samsung HW-Q995D constitue ainsi une évolution mineure d’un point de vue esthétique et fonctionnel, mais ses performances acoustiques ont été améliorées.

Samsung HW-Q995D Fiche technique

Modèle Samsung HW-Q995D
Dimensions 27,70 cm x 1309 cm x 5950 cm
Audio spatial Dolby Atmos, DTS:X
Nombre de ports HDMI 2
HDMI e-ARC Oui
Wifi Oui
Caisson de basse Déporté
Enceintes arrières Déporté
Fiche produit

La barre de son testée a été prêtée par le constructeur.

Samsung HW-Q995D Grande, mais plutôt discrète

Malgré son mètre vingt de largeur, la barre Samsung HW-Q995D reste surprenamment discrète. Ses lignes sont sobres, avec des pans coupés aux extrémités latérales et une robe intégrale en acier laqué micro-perforé qui lui donnent un look monolithique. Sa hauteur est faible, avec seulement 6,9 cm et sa profondeur modérée à 14 cm. Sobriété visuelle oblige, seuls un petit logo Samsung sur le dessus à gauche et trois boutons noirs centraux habillent l’enceinte. L’ensemble des connecteurs sont invisibles, tous logés dans des niches sous l’enceinte.

Test Samsung HW-Q990D
La barre HW-Q995D avec son caisson de basses et ses enceintes surround // Source : Tristan Jacquel pour Frandroid

Les deux enceintes surround sans fil sont conçues de la même manière, leur câble d’alimentation s’encastrant dans leur face inférieure. Elles mesurent 20 cm de hauteur pour 13 cm de largeur et 14 cm de profondeur.

Quant au caisson de basses, c’est un modèle « slim » avec un transducteur latéral et un évent arrière. Il mesure seulement 22 cm de largeur pour 41 cm de hauteur et de profondeur. En revanche, sa finition est plus classique, avec du bois mélaminé noir.

Design interne

Pour reproduire efficacement les pistes audio surround des films, séries ou concerts, Samsung a logé 15 transducteurs dans la barre HW-Q995D et trois dans chaque enceinte surround. Dans la barre, deux transducteurs sont installés au sommet et orientés vers le plafond, quatre orientés vers les bords du point d’écoute et les autres alignés pour diffuser directement vers l’auditeur. Sur ces 15 transducteurs, 12 sont des large-bande — ils diffusent tous les fréquences — et trois sont des tweeters, optimisés eux pour les sons les plus aigus. La barre est hermétiquement close, ce qui signifie, au regard des petits transducteurs employés, que la reproduction des basses fréquences est intégralement confiée au caisson de basses.

Chaque enceinte surround dispose de trois transducteurs (identiques à ceux de la barre), orientés de façon à diffuser à 180° sur le plan horizontal, mais aussi verticalement pour les programmes en Dolby Atmos.

Test Samsung HW-Q990D
Une enceinte surround de la barre Samsung HW-Q995D // Source : Tristan Jacquel pour Frandroid

Le caisson de basses dispose quant à lui d’un transducteur de 20 cm de diamètre, spécifiquement conçu pour la reproduction des basses fréquences. Il est associé à un déflecteur frontal qui favorise une meilleure dispersion des sons graves dans l’espace. La charge retenue est un Bass-reflex classique, avec un large évent résonateur arrière évasé.

Samsung HW-Q995D Connectique de la barre de son

La barre de son Samsung HW-995D dispose de deux entrées HDMI pour y connecter des sources vidéos (lecteur Blu-Ray, DVD, Apple TV, Google TV, Amazon Fire Stick, etc.) et d’une sortie compatible ARC/eARC. Grâce à ces protocoles de retour audio, la barre peut recevoir le son du téléviseur auquel elle est connectée au travers d’un seul câble HDMI. Samsung n’indique pas si les entrées HDMI sont compatibles avec le taux de rafraîchissement variable des dernières consoles de jeux (VRR), ce qui n’est pas gênant dans la mesure où l’on peut les brancher directement au téléviseur et récupérer le son pour la barre par ARC/eARC. Le protocole CEC est bien évidemment supporté et l’allumage de la barre ou l’ajustement de son volume peuvent être commandés par la télécommande du téléviseur associé. Pour les sources d’anciennes générations, notamment les lecteurs DVD, une entrée audio optique est présente.

Test Samsung HW-Q990D
Les deux entrées et la sortie HDMI ARC/eARC de la barre Samsung HW-Q995D // Source : Tristan Jacquel pour Frandroid

Enfin, la Samsung HW-995D dispose de contrôleurs Bluetooth et Wi-Fi, pour écouter de la musique directement depuis un smartphone. En Wi-Fi, les protocoles AirPlay 2, Chromecast et Spotify Connect sont supportés. Dommage que Tidal Connect ne soit pas pris en charge, car le service compte énormément de titres musicaux en Dolby Atmos, qu’il aurait été pratique d’écouter sans fil. Il faudra s’en remettre à un lecteur HDMI externe, tel que l’Apple TV, si l’on souhaite écouter de la musique depuis Tidal ou Apple Music en Dolby Atmos et non seulement en stéréo.

Bon à savoir : certains téléviseurs Samsung sont compatibles avec la transmission du Dolby Atmos sans fil (modèles de 2022 et ultérieurs, de gamme Q80 minimum).

Samsung HW-Q995D Fonctionnalités de la barre de son

La mise en œuvre de la barre de son Samsung HW-995D ne pose aucune difficulté particulière. On peut même se passer de son smartphone et s’en remettre à la télécommande fournie, pour peu qu’on n’écoute aucune musique en Wi-Fi. La télécommande infrarouge permet de changer de source (HDMI, Bluetooth), de mettre en pause la lecture vidéo, d’ajuster le volume de la barre ou du caisson de basses, le niveau des principaux canaux ou d’activer les modes surround ou de renforcement des voix. Elle compte au total une douzaine de boutons, assez faciles à différencier au toucher et dans le noir. Sur ce point, dommage qu’elle ne soit pas rétroéclairée. En outre, le mini afficheur LED sur la barre n’est pas très lisible et encourage à recourir à son smartphone.

C’est l’application mobile Samsung SmartThings qui permet d’accéder aux réglages avancés de la HW-995D. Pas grand-chose n’a changé depuis notre test de la Samsung HW-995B et il faut encore fouiner pour trouver des réglages pourtant essentiels. L’ajustement du volume des différents canaux (central, vertical…) n’est toujours pas directement accessible depuis la page d’accueil. Pourtant, il n’est pas rare de devoir ajuster la présence des enceintes arrières ou l’intensité du son vertical, notamment avec les contenus remixés en surround.

Test Samsung HW-Q990D
La télécommande de la barre Samsung HW-Q995D // Source : Tristan Jacquel pour Frandroid

L’un des atouts de la barre Samsung HW-995D est de pouvoir transformer les pistes en stéréo simple ou surround 5.1 en flux audio 11.1.4, soit avec des effets verticaux et arrière. Bien entendu, la barre peut respecter scrupuleusement le mixage original (2.0, 3.1, 5.1, etc.), mais on aurait tort de ne pas activer le mode son « surround » dans l’app, car l’immersion est alors très supérieure.

L’énigme SpaceFit

La barre Samsung HW-995D peut exploiter les transducteurs des téléviseurs du fabricant compatibles avec la technologie Q-Symphony pour augmenter l’immersion sonore, ce que je n’ai pu vérifier, ne possédant pas de téléviseur compatible. Ce n’est pas la seule technologie maison intégrée à la barre, puisque l’on retrouve SpaceFit Sound, un système d’analyse de la pièce d’écoute censé optimiser le son diffusé. Son fonctionnement reste mystérieux, car la barre n’émet strictement aucun son de référence qu’elle pourrait mesurer une fois propagé dans l’espace. Qui plus est, l’activation du mode SpaceFit ne produit aucune différence audible. Par ailleurs, la calibration du caisson de basses disponible pour la HW-995B ne semble pas avoir été reconduite. Rien de grave, car le réglage par défaut du caisson est satisfaisant.

Samsung HW-Q995D La qualité sonore de la barre de son

Pour évaluer les performances de la barre de son Samsung HW-995D, je l’ai installée dans un salon de 30 m² (2,60 m sous plafond) ainsi que dans une pièce plus petite sous combles. Dans les deux cas, les performances sonores étaient convaincantes, à faible comme à fort volume. Samsung a réglé son caisson de basses pour qu’il génère un maximum de pression acoustique dans l’infra-grave (vers 40 Hz) et assez peu dans le haut-grave (80-100 Hz). De fait, le caisson n’est pas localisable dans l’espace et on peut l’installer ainsi à peu près n’importe où.

Test Samsung HW-Q990D
Les réponses en fréquences à volumes moyen (courbe bleue), élevé (courbe rose) et maximal (courbe orange) de la Samsung HW-Q995D // Source : Tristan Jacquel pour Frandroid

Cela est clairement visible sur la courbe de mesure ci-dessus. Le caisson frappe bas et génère des sons graves que l’on ressent presque physiquement à fort volume, notamment lorsqu’une explosion survient dans un film d’action, ou qu’un vrombissement intervient. C’est très plaisant, bien que le retrait du haut-grave pénalise l’écoute musicale ; en tout cas pour le home-cinéma, c’est parfait.

La modélisation de la courbe de réponse est intelligente, dans la mesure où tout le registre médium — et particulièrement la partie basse — est très présent, ce qui permet de bien incarner les voix humaines et donner de la consistance à tout un tas de sons courants dans les films ; bruissement de feuilles, grincements de portes, frottements sur les surfaces sont ainsi restitués avec un certain réalisme. Le registre aigu a été placé en retrait, ce qui évite qu’il ne masque précisément les sons moyens. Toutefois, on observe une petite pointe de présence de bout de courbe, qui apporte du relief et du contour au son. Bref, c’est une belle courbe, assez naturelle à l’oreille et qui convient parfaitement aux films et séries. Autre point positif, l’équilibre tonal évolue peu à mesure qu’on pousse le volume. Il n’y a guère qu’à pleine puissance que le caisson est un peu moins généreux (courbe orange), mais l’équilibre global reste convenable.

Comportement dynamique

L’amplification embarquée permet de marquer des écarts dynamiques importants, sans signe d’essoufflement. Autrement dit, on peut écouter fort sans que la bande sonore ne se tasse. Le volume sonore maximum dépasse d’ailleurs les 95 dB à un mètre de distance, ce qui est très élevé et garantit des séances home-cinéma avec une intensité comparable à celle des salles obscures.

Test Samsung HW-Q990D
Le caisson de basses sans fil de la Samsung HW-Q995D // Source : Tristan Jacquel pour Frandroid

À l’opposé, on peut écouter la Samsung HW-995D au murmure, grâce au mode Nuit, qui comprime la marge dynamique et réduit l’intensité des basses fréquences. En le combinant au mode de renforcement des dialogues, on obtient un son intelligible et riche en détails, sans devoir écouter fort. Samsung a également introduit un mode d’écoute stéréo avec les seules enceintes arrières, là aussi pour bien entendre sans devoir forcer le volume.

Une scène surround immersive et précise

La présence d’enceintes surround sans fil est un réel atout pour la densité et la précision des effets sonores arrière. Une fois trouvé le bon volume des enceintes, on baigne dans une scène sonore enveloppante et bien peuplée. Comme les transducteurs de ces enceintes sont les mêmes que ceux de la barre, la cohérence tonale est optimale, les sons qui traversent l’espace avant-arrière conservant leur enveloppe tonale. La verticalité du son est moins convaincante, dès lors qu’elle est tributaire du rebond au plafond des sons émis par les transducteurs verticaux de la barre et des enceintes surround. Selon la hauteur du plafond, sa nature (béton, placo, bois…) et la distance du point d’assise de la barre, l’expérience sonore est variable. Clairement, on sent que certains sons s’élèvent dans les films en Dolby Atmos, mais leur circulation dans l’espace n’est pas précise, sans commune mesure donc avec une vraie salle de cinéma.

Samsung HW-Q995D Prix et date de sortie

La barre de son Samsung HW-995D est disponible en coloris noir au prix de 1499 euros. Si l’on consent à une scène surround moins précise, on peut s’intéresser à la barre Samsung Q800C, aux performances comparables et proposée à moitié prix. La Q800C peut d’ailleurs recevoir des enceintes surround moyennant 280 euros environ.

Où acheter Le
Samsung HW-Q995D au meilleur prix ?

Notre avis sur Le Samsung HW-995D

Design
10
Les lignes sobres et la qualité des matériaux de la Samsung HW-995D devraient faciliter son intégration dans n'importe quelle pièce sans en perturber le style. Le caisson sans fil, assez compact et peu directif, peut être placé n'importe où dans la pièce sans affecter ses performances de manière significative.
Connectique
8
La connectique est limitée à deux entrées HDMI et une entrée audio optique, ce qui sera dans bien des cas suffisant. Les utilisateurs de téléviseurs Samsung pourront même transmettre le son en Wi-Fi, y compris le Dolby Atmos, sans avoir besoin de câble HDMI.
Logiciel
7
L'application Samsung SmartThings est facile à utiliser même si certains réglages, comme le niveau des canaux, gagneraient à être placés sur l'écran d'accueil pour un accès plus rapide. La compatibilité avec AirPlay et Chromecast facilite l'écoute de musique. C'est dommage que le Dolby Atmos ne soit pas pris en charge depuis Tidal ou Apple Music.
Audio
8
La puissance sonore de la HW-995D impressionne, notamment parce que le caisson de basses frappe bas et fort. L'équilibre tonal de la barre est très bon, dans la mesure où il fait la part belle aux dialogues et n'exagère pas la restitution des hautes fréquences pour donner une impression de clarté. Pour autant, le son est précis et détaillé. La scène surround arrière est excellente, grâce aux enceintes sans sans fil. La verticalité du son en Dolby Atmos est moyenne, sans circulation évidente des effets au-dessus de soi, mais l'immersion globale est plaisante.
Note finale du test
8 /10
Avec la HW-995D, Samsung livre une barre de son impressionnante, au son démonstratif mais rigoureux. La restitution des dialogues, essentielle pour les films et séries, est ici maîtrisée et l’on comprend ce qui se dit en toutes circonstances. Grâce à ses enceintes surround sans fil, la barre parvient à créer une scène arrière dense et précise, quelle que soit la configuration de la pièce et c’est un réel atout. La verticalité du son est convenable, même si l’on peut regretter que les sons ne se déplacent pas au-dessus de la tête comme au cinéma.

Points positifs du Samsung HW-995D

  • Puissance sonore importante

  • Caisson de basses bien réglé

  • Bonne incarnation des voix

  • Scène surround dense et précise

  • Streaming audio AirPlay et Chromecast

  • Sobriété du design

Points négatifs du Samsung HW-995D

  • Application de contrôle perfectible

  • Moins séduisante en écoute musicale qu’en home-cinéma

  • Pas de déplacement des éléments sonores au-dessus de l'auditeur en Dolby Atmos

  • Prix élevé