Qualcomm préparerait une nouvelle puce Snapdragon entièrement dédiée aux ordinateurs sous Windows 10.

Windows 10 ARM Snapdragon 835

Après la présentation en demi-teinte du Snapdragon 850, qui cache surtout une supercherie marketing, Qualcomm préparerait une vraie nouvelle puce entièrement développée avec les ordinateurs en tête. Son nom de code : SDM1000 pour Snapdragon 1000.

Une consommation au niveau des puces Intel

Le site Winfuture.de a pu obtenir des informations supplémentaires sur cette nouvelle puce. Elle serait conçue pour être bien plus performante que les Snapdragon 835 et 850, en tirant parti de la grande taille des ordinateurs comparés aux smartphones qui facilite la dissipation de la chaleur.

La dissipation thermique maximale du SDM1000 serait de 12 Watts, soit le quasi-double des 6,5 Watts du Snapdragon 850. C’est encore assez loin des 28 Watts d’un Intel Core i3-8109U, mais cela dépasse les 7 Watts de l’Intel Core M3-7Y30 utilisé dans le premier modèle de Surface Pro (2017).

Cela signifie que cette puce devrait proposer un vrai écart de performances avec les précédentes générations, de quoi faire tourner Windows 10 de façon beaucoup plus fluide.

Asus premier partenaire, et disponibilité

Asus serait déjà en train de développer une machine équipée de la nouvelle puce de Qualcomm. Cet appareil, dont le nom de code est « Primus », serait équipé d’un écran 2K et du Wi-Fi à 1Gbit/s. La machine serait annoncée peu de temps après la présentation de la puce prévue en fin d’année.

À cette information, on peut en ajouter une autre : il faudrait attendre le tout début de l’année 2019 pour voir ces appareils débarquer dans les rayons.