Qualcomm : un Snapdragon 1000 pour concurrencer Intel sur le PC

 

Qualcomm serait en train de concevoir un Snapdragon 1000 pour les PC. Asus serait à la conception de l’un des premiers produits l’utilisant.

Avec l’annonce du support des plateformes ARM sur Windows 10 en partenariat avec Qualcomm et son Snapdragon 835, les ambitions du concepteur de SoC sur le marché des ordinateurs ont été révélées.

Le tout est tout de même assez récent, et il nous faudra attendre encore quelques mois pour établir sa stratégie. Ceci étant, nous en avons déjà une première vision grâce à Roland Quandt : après avoir dévoilé le Snapdragon 850 avant l’heure, c’est au tour du Snapdragon 1000 de pointer le bout de son nez.

Qualcomm Snapdragon 1000 : un SoC au TDP de 6,5W

Selon ses informations, le constructeur serait en train de créer un nouveau SoC avec un TDP CPU de 6,5 watts. À titre de comparaison, la génération actuelle de Snapdragon série 8 tournerait aux alentours de 5W, bien qu’une mesure officielle ne soit pas fournie.

Celui-ci serait en conception depuis l’année dernière, et serait prévu pour une sortie aux alentours de fin 2018 / début 2019. L’idée serait de concurrencer directement les SoC Intel Y utilisés sur les ultrabooks d’entrée de gamme, avec un nouveau SoC ARM plus puissant que sa déclinaison mobile mais n’ayant pas besoin d’être refroidi activement.

Asus serait le premier partenaire

Ce n’est pas tout : un constructeur serait déjà en lice pour l’utiliser dans un produit. La marque taïwanaise jouerait dès à présent avec un reference design pour concevoir un appareil appelé « Primus ».

Le développement de ce nouvel ordinateur devrait présumément être achevé au cours de l’automne 2018 selon des documents internes. Il pourrait s’agir d’un ordinateur très fin 2-en-1 ou d’une tablette.

Il nous faudra attendre de plus amples informations pour découvrir les plans de Qualcomm, mais une chose est sûre : si le nom Snapdragon 1000 n’est pas définitif, Roland Quandt est sûr et certain de l’existence de ce nouveau SoC. Intel n’a qu’à bien se tenir.

Windows 10 sur ARM : tout savoir sur les futurs ordinateurs portables sous Snapdragon 835

Les derniers articles