Les propriétaires d’un smartphone ou d’une tablette Galaxy connaissent l’alternative au Play Store qui leur est proposée : le portail Samsung Apps. La firme coréenne mise aujourd’hui sur sa marque phare et renomme son store, désormais baptisé Galaxy Apps.

Galaxy Apps

Pas facile de concurrencer le Play Store, dont le catalogue dépasse le million d’applications, de même que celui d’Apple. Mais Samsung, dont l’image tend parfois à se confondre avec celle d’Android, installe d’office dans ses appareils une boutique alternative, Samsung Apps, qui fait souvent doublon avec le Play Store, lui aussi installé dans ces terminaux.

Avec le (re)lancement des Galaxy Apps, Samsung met en avant un portail à même de se distinguer du Play Store. À l’image de l’Appshop d’Amazon, qui propose notamment des promotions et quelques exclusivités, Galaxy Apps « offrira divers promotions et réductions aux utilisateurs de terminaux mobiles Samsung Galaxy« . À l’intérieur, l’utilisateur pourra naviguer entre des sections « Best Picks  » (mises en avant), « Top » (les plus téléchargées) et « For Galaxy » (applications exclusives aux Galaxy). Il n’en faudra pas moins à ce portail pour trouver une nouvelle jeunesse, et se faire une place dans les habitudes des mobinautes qui, le plus souvent, préfèrent se tourner vers le Play Store.

Pour s’assurer le succès, Samsung mise sur un parc d’utilisateurs Galaxy de 130 millions de personnes, selon son recensement. Pour le moment, il ne concerne que le monde d’Android mais, avec le prochain lancement de smartphones sous Tizen, Samsung compte asseoir la popularité de son offre afin de devenir incontournable dans le monde des applications. Cette source de revenus est d’autant plus importante pour le Coréen que ses résultats au dernier trimestre montrent un léger fléchissement de ses bénéfices.