Les rumeurs autour du lancement de l’Apple Watch se précisent et la montre connectée de la firme à la pomme est attendue pour le mois de mars prochain. Bien qu’elle soit destinée à entrer en concurrence avec les produits de Samsung, la montre d’Apple pourrait bien faire les affaires du géant coréen. En effet, si l’on en croit les rumeurs, Samsung aurait été choisi pour fabriquer la puce S1 constituant le cœur de la montre.

Apple S1

 

Samsung a l’habitude de fabriquer les puces qu’on trouve dans les iPhone et les iPad d’Apple. Si la conception est réalisée par la firme à la pomme, l’étape de fabrication – qui nécessite des machines et de très lourds investissement – passe ensuite entre les mains de Samsung, un spécialiste parmi d’autres, comme TSMC ou Global Foundries. Pour l’Apple A8 de l’iPhone 6 et l’Apple A8X de l’iPad, Samsung a été remplacé par TSMC, ce qui a fait du mal aux finances du géant coréen. Mais Samsung pourrait se rattraper avec le S1, la puce qu’on trouvera au sein de l’Apple Watch.

Si l’on en croit le site Digitimes qui cite des sources industrielles, Apple ferait en effet confiance à Samsung pour la fabrication de la puce Apple S1. Nous n’avons que très peu d’informations sur cette dernière si ce n’est qu’elle est de type SiP (System-in-a-Package) et qu’elle abrite toutes les puces nécessaire au fonctionnement de la montre : processeur, mémoire vive, mémoire flash, puce Bluetooth, etc. Digitime précise que c’est le process de gravure 28nm de Samsung qui sera utilisé et non le dernier 20nm. Dommage puisque cela aurait pu améliorer l’autonomie de la montre. On imagine que les lignes de fabrication en 20nm sont déjà saturées.

Les rumeurs abordent déjà la deuxième version de l’Apple Watch puisqu’apparemment, TSMC et Samsung seraient toujours dans la course pour le contrat de fabrication du SiP, que ce soit en 16nm pour le premier ou 14nm pour le second. Si Samsung a bien été choisi pour la fabrication du Apple S1, ce serait une bonne nouvelle pour le géant coréen dont la santé financière est plutôt malmenée ces derniers temps.