Samsung vient de publier ses résultats financiers pour le premier trimestre de l’année. Ils se révèlent plutôt bons, et ont été grandement aidés par les bonnes ventes du Galaxy S7.

Samsung Galaxy S7 Edge 4

Et c’est d’ailleurs la petite déception de ce rapport financier, Samsung ne donne à aucun moment de chiffres de vente du Galaxy S7. Samsung se contente simplement d’indiquer que les très bons résultats de sa branche mobile sont en grande partie du aux « bonnes ventes » du Galaxy S7 ainsi qu’à la maîtrise des coûts de production des appareils d’entrée et de milieu de gamme. Au début du mois d’avril, on estimait que Samsung était parvenu à écouler 10 millions de Galaxy S7.

Durant le premier trimestre de l’année, Samsung a vu son chiffre d’affaires augmenter de 5,7 % par rapport à l’année dernière, ce qui correspond à 49 780 milliards de wons coréens, soit environ 43,46 milliards de dollars. C’est surtout son profit opérationnel qui réjouit les investisseurs, puisqu’il a progressé de 12 % en un an, pour s’établir à 6 680 milliards de wons coréens, soit 5,84 milliards de dollars, ce qui est un peu mieux que les premières estimations de Samsung.

samsung resultats financier t1 2016

La branche mobile en grande forme

L’autre bonne nouvelle, c’est que pour la première fois en deux ans, la branche mobile de Samsung a réalisé plus de la moitié du chiffre d’affaires de Samsung. On pourrait également noter que le chiffre d’affaires et les bénéfices de cette branche ont considérablement augmenté ce trimestre par rapport à l’année dernière (+ 42 % concernant les profits opérationnels, par exemple) mais ce serait occulter le fait que le Galaxy S7 est sorti plus tôt dans l’année que le Galaxy S6 et que cela fausse les résultats.

Quoi qu’il en soit, ce bilan financier et plus particulièrement les résultats de la branche mobile démontrent que Samsung parvient à trouver la croissance malgré un marché du smartphone de plus en plus atone. Et ce, contrairement à Apple qui, hier, annonçait que pour la première fois depuis le lancement du premier iPhone n’a pas pu en faire autant.