Introduction

2016 est l’année du renouveau pour Sony. L’entreprise a en effet abandonné la gamme Xperia Z pour la nouvelle gamme Xperia X. Celle-ci comprend trois modèles dont deux que nous avons déjà testés : les Xperia XA et Xperia X. Nous nous intéressons dans ce test au Xperia X Performance, celui qui vient coiffer la gamme Xperia X. Le Xperia X Performance est-il vraiment plus intéressant que son petit frère, le Xperia X classique ? Vaut-il les 100 euros supplémentaires réclamés par Sony ?

Sony Xperia X Performance (1 sur 15)

Vous voulez jouer aux jeux des sept différences ? Le Sony Xperia X Performance reprend la base du Xperia X, mais ajoute quelques fonctionnalités supplémentaires. Tout d’abord, le Snapdragon 650 de Qualcomm laisse sa place au plus puissant Snapdragon 820, ce qui devrait ravir les joueurs. Le modem connaît lui aussi une petite évolution puisqu’il supporte désormais la 4G de catégorie 9 pour atteindre des débits de 450 / 50 Mbps contre la catégorie 6 à 300 / 50 Mbps pour le petit frère le Xperia X.

En termes de mémoire vive, les X et X Performance partagent la même quantité de 3 Go de RAM, mais le X se limite à de la LPDDR3 quand le X Performance utilise de la LPDDR4, censée être plus performante. Du point de vue autonomie, le Xperia X Performance intègre une batterie de 2 700 mAh contre 2 620 mAh pour le X, ce qui explique donc l’embonpoint du X Performance que ce soit en matière de poids ou de dimensions, face au X. Enfin, le X Performance est étanche (IP68), contrairement à son petit frère.

 

Test vidéo du Xperia X Performance

 

 Sony Xperia X Performance
Système d'exploitationAndroid 6.0.1 Marshmallow
Taille d'écran5 pouces
Technologie d'écranIPS LCD
DéfinitionFull HD (1920 × 1080 pixels)
Résolution440 PPP
Traitement anti-rayuresN/A
SoCQualcomm Snapdragon 820
Nombre de coeurs2 × Kryo @ 2,1 GHz
2 × Kryo @ 1,6 GHz
Puce graphique (GPU)Adreno 530
Mémoire vive (RAM)3 Go LPDDR4
Mémoire interne (ROM)32 Go
Micro-SDOui (200 Go max)
Appareil photo (dorsal)23 mégapixels (f/2.0)
Autofocus hybride
Flash
Appareil photo (frontal)13 mégapixels (f/2.0)
Wi-FiWi-Fi 802.11 a/b/g/n/ac
Bluetooth4.2
NFCOui
FMOui
Port infrarougeNon
4G catégorie6 (300 Mbps)
4G bandes800 / 900 / 1800 / 2600 MHz (compatible avec toutes les bandes de fréquences françaises)
SIM1 × nano-SIM ou 2 × nano-SIM
LocalisationGPS, Glonass
USBmicro-USB 2.0
Batterie2620 mAh
Dimensions143,7 × 70,5 × 8,6 mm
Poids165 grammes
EtanchéitéOui (IP68)
CouleursNoir, Blanc, Or, Or rose
DAS
Prix699 euros

 

Design

Le design du Xperia X Performance est similaire en tout point au Xperia X, si ce n’est les dimensions légèrement différentes, notamment pour intégrer la batterie d’une capacité plus importante. Nous avons donc le droit à une coque aluminium (même si cela ne se voit pas forcément) au toucher agréable, mais à la sensation plastique, des rebords en plastique qu’on aurait préféré trouver en métal ainsi qu’un verre 2,5D légèrement arrondi pour protéger l’écran. Celui-ci est très agréable à prendre en main, contrairement au Z5 qui pouvait sembler légèrement coupant.

Sony Xperia X Performance (3 sur 15)

Le module photo ne dépasse pas du tout du téléphone – contrairement à la version X classique – et on trouve un bouton permettant de lancer directement l’appareil photo sous les touches de volume. Celles-ci sont d’ailleurs positionnées tout en bas de la bordure droite, une position plutôt étrange. Le bouton d’allumage est quant à lui placé bien au milieu et il intègre le capteur d’empreintes digitales. Celui-ci est plutôt réactif et fiable, avec peu d’erreurs.

Sony Xperia X Performance (2 sur 15)

En terme de design, la plus grande nouveauté du X Performance face au reste de la gamme est son étanchéité puisque le terminal est certifié IP68, ce qui signifie qu’il peut résister à une immersion de 30 minutes à plus d’un mètre de profondeur. Pour cela, le Xperia X Performance est équipé d’un chariot étanche pour la carte SIM et la carte microSD alors que la prise mini jack et USB n’intègrent pas de tels mécanismes. A noter que le retrait du chariot a pour effet de redémarrer le terminal. Un comportement dérangeant.

Écran

L’écran du Xperia X Performance reste plutôt classique avec une diagonale de 5 pouces et une définition suffisante en Full HD (1080p). La dalle est de type IPS, mais avec quelques travers d’une dalle AMOLED comme des couleurs un peu trop saturées, et notamment au niveau du rouge et du vert. La température des couleurs est toutefois un peu trop élevée (8000°K) ce qui se traduit par un blanc qui tire vers le bleu. Pour faire court, le rendu des photos ne sera pas le même que sur un écran calibré. Gare aux aficionados d’Instagram !

Sony Xperia X Performance (6 sur 15)

Heureusement, l’écran se rattrape avec une bonne luminosité maximale (450 cd/m2) et un bon contraste (1200:1) qui permet d’avoir un confort de lecture même en plein soleil. L’écran est donc plutôt bon dans l’ensemble, même s’il n’est pas parfait.

 

Logiciel

Pour la partie logicielle, Sony nous a habitués à du renouveau depuis Lollipop puisque l’interface a totalement été revue et allégée. C’est encore le cas avec ce Xperia X Performance puisque la partie logicielle est totalement similaire à celle du Xperia X testé plus tôt dans nos colonnes. Pour plus de précisions sur l’interface, vous pouvez donc jeter un œil sur la partie logicielle du Xperia X classique. Pour les plus pressés, sachez que l’interface est proche d’Android stock, mais avec une petite surcouche graphique fortement appréciable qui met un peu de couleur et de vie dans l’ensemble.

Sony-Xperia-X-Performance-interface

Sony a également ajouté un peu de couleurs dans le menu des paramètres pour mieux s’y retrouver. Le tiroir d’applications comprend des recommandations d’applications et un champ de recherche bien pratique. Le centre de notifications et des réglages n’a pas été modifié et on trouve donc celui d’Android 6.0 Marshmallow qui a le mérite de se révéler pratique et ergonomique.

 

Performances

Le Sony Xperia X Performance est le premier smartphone du constructeur nippon a intégrer le Snapdragon 820 de Qualcomm. Pour rappel, le dernier SoC haut de gamme de Qualcomm intègre seulement quatre cœurs, mais ils ont été développés en interne pour délivrer une puissance supérieure à la concurrence qui passe souvent par huit cœurs. Nous avons déjà testé le Snapdragon 820 par le passé et nous savons que c’est une très bonne puce, performante. Vérifions sa bonne intégration au sein du Xperia X Performance.

Modèle (Soc embarqué)Sony Xperia X PerformanceSony Xperia XHuawei Mate 8HTC 10Samsung Galaxy S7
SoCSnapdragon 820Snapdragon 650Kirin 950Snapdragon 820Exynos 8890
AnTuTu120 769 points78 174 points92 820 points138 445 points128 089 points
PCMark6 858 points4 540 points7 186 points5 985 points4 803 points
3DMark Ice Storm Unlimited29 925 points18 050 points19 369 points27 119 points28 887 points
3DMark Ice Storm Unlimited (Graphics)33 659 points21 425 points20 854 points30 296 points33 289 points
3DMark Ice Storm Unlimited (Physics)21 556 points11 636 points15 506 points19 839 points19 743 points
GFXBench Car Chase (Offscreen / Onscreen)17 / 18 FPS5,4 / 5,9 FPS5,6 / 6,2 FPS18 / 9,9 FPS15 / 7,9 FPS
GFXBench Manhattan (offscreen / onscreen)37 / 37 FPS15 / 15 FPS19 / 18 FPS39 / 24 FPS38 / 25 FPS
GFXBench T-Rex (offscreen / onscreen)60 / 76 FPS31 / 34 FPS43 / 41 FPS60 / 36 FPS81 / 51 FPS
Real Racing 3 (GameBench)32 FPS38 FPS60 FPS41 FPS (performances)43 FPS
Hitman Sniper (Gamebench)22 FPS29 FPS39 FPS28 FPS27 FPS

Dans les benchmarks, le Sony Xperia X Performance se place sur la même ligne que les concurrents équipés du même SoC. En revanche, lorsqu’on sort du domaine des benchmarks purs et qu’on lance des jeux gourmands (Real Racing 3 et Hitman Sniper), les résultats laissent clairement à désirer.

Sous Real Racing 3, le Xperia X Performance atteint tout juste 32 FPS quand le Xperia Z5 Compact atteignait 34 FPS, mais seulement 26 FPS pour le Z5 classique. Le HTC 10 et le Galaxy S7 dépassent quant à eux les 40 FPS alors que le Mate 8 de Huawei atteint les 60 FPS. Sous Hitman Sniper, le Xperia X Performance est également à la traîne avec seulement 22 FPS, comme on peut le voir sur GameBench.

Real Racing 3
  • Xperia X Performance : 32
  • Xperia X : 38
  • HTC 10 : 41
  • Huawei Mate 8 : 60

Finissons par le plus étonnant : la comparaison des performances avec le Xperia X classique. Ce dernier est plus performant sous les deux jeux avec respectivement 38 et 29 FPS sous Real Racing 3 et Hitman Sniper. Cette étrange différence peut facilement s’expliquer par les fréquences du GPU, qui descendent à 133 MHz sur le Snapdragon 820 du Xperia X Performance contre 266 MHz dans le pire des cas sur le Snapdragon 650 du Xperia X classique. Comme disait une grande marque dans un spot publicitaire, sans maîtrise, la puissance n’est rien !

Au quotidien, le Xperia X Performance reste toutefois très fluide et seuls les jeux 3D réellement gourmands pourront lui poser quelques soucis. Une situation qui nous rappelle le Sony Xperia Z5.

 

Communication et GPS

Le Xperia X Performance est un cran au-dessus du X classique puisqu’il intègre le modem Snapdragon X12 qui est ici bridé à 450 Mbps en téléchargement (catégorie 9) contre 300 Mbps pour le petit frère. Le Xperia Performance supporte une carte SIM au format nano ainsi qu’une carte microSD au sein du même chariot. De manière étonnante, Sony ne propose pas, en France, le Xperia X Performance en version 64 Go ou double SIM et c’est bien dommage. En termes, de qualité d’appel et de réception, il n’y a aucun problème à signaler.

Sony Xperia X Performance (14 sur 15)

Bonne nouvelle : l’agrégation des trois porteuses semble être aussi bien possible avec les bandes 800, 1800 et 2600 MHz que 700, 1800 et 2600 MHz. Cela signifie donc que la 4G+ sera exploitable sur l’ensemble des réseaux 4G en France chez SFR, Orange, Bouygues Telecom et Free Mobile.

 

Photos

Le Xperia X Performance embarque exactement le même module photo que le X classique, à savoir un capteur de 23 mégapixels à l’arrière et 13 mégapixels pour les selfies. On trouve un autofocus hybride à l’arrière ainsi qu’un flash, et un objectif doté d’une ouverture à f/2.0 pour les deux modules. Nous avons alors pris quelques clichés avec différentes conditions de luminosité et il semble bien que Sony ait fait évoluer le firmware de l’appareil dans le bon sens depuis la sortie du Xperia X en juin dernier.

Lorsque les conditions de luminosité sont idéales, le Xperia X Performance et son capteur de 23 mégapixels (définition exploitable aussi bien en mode automatique que manuelle, une nouveauté) fournissent des clichés d’une excellente qualité, avec une balance des blancs à la limite de la perfection et un très bon piqué, avec un rendu des couleurs qui s’approche de la réalité. La mise au point est très rapide, quasiment instantanée, et la prise de vue elle aussi rapide, que ce soit en 23 ou 8 mégapixels.

En faible luminosité, le Sony Xperia X Performance n’est pas très bon, comme ses prédécesseurs. Les photos manquent de piqué et ont beaucoup de bruit numérique. En passant de 23 à 8 mégapixels, on parvient toutefois à obtenir des clichés plus détaillés et plus lumineux.

HDR

Le mode HDR

HDR Non

Sans mode HDR

basse luminosité Pixel

Conditions lumineuses difficiles

24MP

En 24 mégapixels

8MP

En 8 mégapixels

2 Pixel 1 Nuit gris Paris

 

Autonomie

Le Sony Xperia X Performance intègre une batterie d’une capacité de 2 700 mAh. Sony promet une autonomie de deux jours. Dans la pratique, ça sera davantage une journée et demie, voire une seule journée pour les utilisateurs les plus gourmands. Dans notre test d’autonomie habituel (une heure de vidéo sur YouTube avec la luminosité réglée à 200 cd/m2), la batterie a perdu 14 % de sa capacité. Sony a intégré au X Performance la technologie de charge rapide Quick Charge 2.0 de Qualcomm qui permet de recharger rapidement la batterie du terminal.

Autonomie
  • Xperia X Performance : 86
  • Xperia X : 86
  • Galaxy S7 : 90

Test Sony Xperia X Performance Le verdict

design
7
Un design qui commence sérieusement à dater malgré la présence d'un nouveau verre 2,5D qui arrondi les angles pour une meilleure prise en main. En revanche, le modèle Performance est plus épais que le X classique et donc moins confortable. On peut également mettre en cause l'usage de plastique pour les bordures de l'appareil.
écran
8
L'écran du Xperia X Performance n'est pas excellent, mais à la hauteur d'un produit haut de gamme sous Android. On fera donc avec les couleurs pas forcément justes et les plus patients passeront pas les réglages pour équilibrer le tout.
logiciel
9
La nouvelle interface de Sony est presque parfaite : elle reprend les bases d'AOSP en intégrant une très légère surcouche très pratique et sans alourdir l'ergonomie de l'ensemble.
performances
7
L'intégration du Snapdragon 820 au sein du Xperia X Performance est décevante puisque le smartphone parvient à être moins performant que son petit frère le Xperia X, avec son Snapdragon 650.
autonomie
8
L'autonomie du Xperia X Performance est identique à celle du Xperia X classique. On aura donc le droit à une bonne journée d'autonomie même en cas d'utilisation gourmande, voire même deux journées dans le cas d'une utilisation simple.
caméra
8
Sony a bien amélioré la qualité des photos de son capteur de 23 mégapixels qui accepte enfin de prendre des photos à la taille originale en mode automatique. Le mode 8 mégapixels sera toujours utile en basse luminosité. Avec des conditions de luminosité idéales, le Xperia X Performance délivre des clichés excellents.
Note finale du test 6/10
Lancé à 699 euros, le Sony Xperia X Performance est clairement trop cher. Il est vendu 100 euros plus cher que son petit frère le Xperia X alors qu'il se contente d'ajouter l'étanchéité (IP68) et le support de la 4G+ de catégorie 9 avec l'agrégation de trois bandes de fréquence. Toutefois, le terminal est plus épais, plus lourd et avec des performances en retrait face au petit frère. On regrette également un design qui commence à dater (malgré l'apparition d'un verre 2,5D) et l'utilisation massive de plastique.

On préférera donc attendre que le prix du Xperia X Performance baisse un peu avant de le recommander.
  • Points positifs
    • La qualité des photos avec une bonne lumière
    • La rapidité de la mise au point
    • Le support de la 4G+ sur 4 bandes de fréquence
    • Une interface ergonomique
  • Points négatifs
    • Les performances en retrait
    • L'utilisation de plastique
    • Un design qui commence à dater