Xiaomi vient d’annoncer la commercialisation prochaine, en Chine, d’une nouvelle version du Redmi 2 : le Redmi 2A. Ce qui est intéressant, c’est qu’en plus d’un prix toujours très bas, le mobile abandonne ponctuellement Qualcomm pour se tourner vers Leadcore, un concepteur de local de SoC.

redmi 2A

Xiaomi n’en finit pas de faire l’actualité. La firme chinoise vient encore une fois d’officialiser de nouveaux produits lors d’une conférence de presse organisée par son fondateur, Lei Jun, comme on peut le voir sur le forum officiel de la marque. Entre un Mi Note de couleur rose et une Mi TV 2 de 55 pouces, le constructeur a présenté un Redmi 2A, version allégée du Redmi 2 que nous avions testé il y a quelques semaines.

Ce mobile est équipé d’un processeur quadricoeur Leadcore L1860C (Cortex A7) cadencé à 1,5 GHz, couplé à une puce Mali-T628 MP2 et à 1 Go de mémoire RAM. Le smartphone possède également une capacité de stockage interne de 8 Go, une caméra dorsale de 8 mégapixels et un capteur frontal de 2 mégapixels, une batterie de 2200 mAh, le tout installé sous Android 4.4 KitKat et MIUI 6. Bonne surprise, le mobile est compatible 4G.

Vous l’aurez compris, la différence majeure entre le Redmi 2 et le Redmi 2A se joue au niveau du processeur, Xiaomi laissant le Snapdragon 410 de côté pour cette itération. Leadcore est un concepteur de puces chinois réputé dans l’Empire du Milieu, et la rumeur voulait même que Xiaomi prenne le contrôle de la firme l’an passé, bien que l’on ignore aujourd’hui où en est l’affaire. Les deux acteurs semblent en tout cas assez proches. Ce processeur Leadcore L1860C est gravé en 28nm, et est lui-même une version allégée du L1860, destiné à des mobiles pouvant embarquer un écran 2K. Cette version du mobile sera commercialisée pour environ 90 euros en Chine et, pour la seule journée du 8 avril, sera facturée 75 euros (hors taxes). Le voici donc, le fameux smartphone Xiaomi à moins de 80 euros qu’évoque la rumeur depuis de longs mois.