Le Xiaomi Mi Note 2, dont on attend l’annonce pour le mardi 25 octobre, supporterait plus de 37 bandes de fréquence différentes. Ainsi, le téléphone serait compatible avec la totalité des fréquences utilisées aux États-Unis, mais aussi en France. Même les bandes 700 et 800 MHz sont concernées.

mi-note-2-bezel-less-images-04

Le Xiaomi Mi Note 2 devrait être officialisé ce mardi 25 octobre, en Chine. En plus d’être le premier smartphone Xiaomi à posséder un écran incurvé, il pourrait également être compatible avec une pléthore de bandes de fréquences, notamment celles qu’utilisent les opérateurs aux États-Unis et en France.

La bande des 700 MHz

Un utilisateur de Reddit annonçait cette nuit que le Xiaomi Mi Note 2 serait compatible avec 37 bandes de fréquence 4G, dont la totalité de celles utilisées aux États-Unis. L’information n’a d’abord pas été prise au sérieux, puisque les mêmes rumeurs avaient entouré la sortie du Mi 5 à l’époque, avant d’être écartées. Cependant, le même utilisateur affirmait par la suite qu’elle venait d’un employé de l’entreprise chinoise elle-même.

mi-note-2-bands

En effet, Zang Zhiyuan a déclaré sur le réseau social chinois Weibo, depuis son Xiaomi Mi Note 2, que la Global Edition du téléphone supporte 37 bandes de fréquences différentes. GizmoChina a alors repris ses mots, en y ajoutant un visuel avec toutes les bandes de fréquences supportées par le prochain smartphone de l’Apple chinois.

Compatible avec la 4G française ?

Aux États-Unis, ce sont essentiellement les 700 MHz qui sont utilisés pour la 4G. En France, c’est surtout la bande des 800 MHz qui pose souvent problème. Les 700 MHz des USA nous intéressent donc peu pour le moment, bien que les opérateurs français s’y intéressent de plus en plus. En particulier Free, qui n’avait pas eu l’occasion de mettre la main sur les 800 MHz et qui misera plutôt sur les 700 MHz dans le futur.

mi-note-2-bands2

Si l’on regarde l’image donnée par GizmoChina — notamment les parties GSM et LTE-FDD qui concernent la France –, l’on s’aperçoit de la présence de la B20 correspondant aux fameux 800 MHz. Si l’information s’avère, cela balayerait le plus gros point noir des téléphones du constructeur — après le fait qu’ils ne soient pas vendus en France, évidemment. Les téléphones sont d’ores et déjà en vente dans certains pays d’Europe, avec cette compatibilité 4G, la France serait-elle la prochaine sur la liste ?