L’avenir de l’automobile sera connecté. Qu’il s’agisse d’Audi, Fiat-Chrysler, Ford ou encore BMW, les entreprises automobiles se rapprochent des acteurs informatiques pour connecter ou rendre autonomes leurs véhicules. Le 26 septembre, c’était au tour de Nissan-Renault de signer un partenariat avec Microsoft pour développer les technologies de la voiture connectée.

microsoft-nissan-renault-voitures-connectees

L’alliance Nissan-Renault n’est pas à son premier coup d’essai avec les véhicules connectés et autonomes. Elle prévoit un lancement de dix voitures de conduite autonome et bénéficiant de services de connectivités pour 2020. Le groupe franco-japonais continue de développer par ailleurs des applications permettant à l’utilisateur de rester connecté aux réseaux sociaux et à son environnement professionnel tout en proposant des services de préventions et d’informations sur la conduite.

 

Un ancien de chez Nokia

Ogi Redzic, responsable du département véhicules connectés et services de mobilité de l’Alliance Renault-Nissan depuis janvier, a largement contribué au développement des voitures connectées de l’entreprise avec le recrutement de 300 développeurs et ingénieurs ainsi que le rachat de Sylpheo, une start-up française spécialisée dans la création d’applications. Il est bon de rappeler également que l’ingénieur est un ancien de chez Nokia, racheté par Microsoft en 2013.

 

Nissan-Renault choisit la sécurité avec Microsoft

L’alliance Nissan-Renault a signé avec Microsoft un « accord de partenariat mondial pluriannuel ». Le but ? Améliorer l’expérience du conducteur grâce à la maintenance prédictive, le contrôle à distance du véhicule, les mises à jour en temps réel ou encore la navigation avancée. Ainsi, toutes ces prestations devraient permettre aux clients d’optimiser leur temps libre passé à bord de leur véhicule et donc, améliorer leur productivité. Les trajets quotidiens pourraient très bien se transformer en annexe connectée du bureau. Les futurs services connectés pour ces voitures reposent sur l’offre de cloud intelligent de Microsoft : Microsoft Azure.

 

Le cloud de Microsoft

La porte-parole de l’alliance Renault-Nissan Mme Garcia s’explique sur ce choix : « Microsoft nous offre une solution globale, à l’échelle mondiale, déclinable sur plusieurs systèmes d’exploitation, en plusieurs langues et avec une variété d’outils de programmation » La société automobile fait confiance à Microsoft et son service de traitement de données dématérialisées très sécurisé  : « L’expérience de Microsoft en matière de sécurisation des données a aussi joué. » Les utilisateurs pourront ainsi personnaliser leurs paramètres tout en protégeant leurs données.

 

Apple vs Microsoft, encore ?

Alors que le géant californien Apple est attendu au tournant pour le développement de véhicules autonomes, Microsoft trace discrètement son bout de chemin grâce à des accords d’intégrations variés avec des géants de l’automobile comme Toyota ou encore Ford. La guerre Apple contre Microsoft se déporte donc des systèmes d’exploitation pour ordinateur et smartphones vers les technologies pour les voitures autonomes et connectées. N’oublions pas non plus Google, très présent dans le domaine avec ses Google Car.

À lire sur FrAndroid : Les voitures autonomes en France, c’est pour bientôt