Le président d’Essential a publié des photos réalisées avec l’Essential Phone fraîchement dévoilé et le résultat n’est pas très probant.

Depuis qu’il a été dévoilé, l’Essential Phone fait bien parler de lui. Et pour cause, il s’agit du smartphone conçu par Andy Rubin, le créateur d’Android. Il se révèle surprenant à différents niveaux, notamment par sa modularité, son capteur photo frontal atypique ou encore l’absence de sortie jack. 

Il est également important de noter que l’Essential Phone embarque un double capteur photo à l’arrière (RVB et monochrome). Celui-ci a une définition de deux fois 13 mégapixels et une ouverture de f/1,85. Sur le papier, il s’agit donc de statistiques prometteuses. Malheureusement, les toutes premières photos prises avec le smartphone ne sont pas particulièrement enthousiasmantes. 

Un capteur laborieux en faible luminosité

En effet, Niccolo de Masi, président de l’entreprise Essential, a publié, sur son compte Twitter, des clichés réalisés avec l’Essential Phone. Et le résultat n’est pas très bon. Les photos ne sont plus disponibles sur le réseau social, mais le site Droid Life a eu le temps de les enregistrer.

Avant de les critiquer, il faut se rappeler que les photos publiées sur Twitter perdent fatalement en qualité. Néanmoins, même avec cela en tête, on ne peut s’empêcher d’être sceptique quant à la capacité du smartphone à prendre des photos en faible luminosité. L’image ci-dessous est particulièrement bruitée, voire carrément floue à plusieurs endroits.

Sur la seconde photo, on remarque encore une fois une grosse perte d’informations et on a bien du mal à savoir où la mise au point a été faite.

Il est possible que Niccolo de Masi se trouvait derrière une baie vitrée en prenant ces photos, ce qui peut évidemment altérer leur qualité. Cependant, il semble assez clair que l’Essential Phone doit revoir sa copie photo avant de se lancer sur le marché. Celui-ci sera vendu aux États-Unis pour 699 dollars, mais on ne sait pas encore quand.