Le fabricant français de tablettes d’entrée de gamme, Memup, a fermé ses portes. La société est en effet en liquidation judiciaire depuis le 9 juillet dernier et aucun repreneur ne s’est manifesté.

memup-slidepad-ng-9716dc-1

C’est la fin pour Memup. Comme le souligne Pierre Lecourt sur son site MiniMachines, la société française a été placée très discrètement en liquidation judiciaire le 9 juillet dernier. Et comme il n’y a eu aucun repreneur, un mandataire a été désigné pour liquider définitivement la société afin de payer – on suppose – les dernières créances et salaires. Une information confirmée par le site web de la société, en maintenance depuis quelque temps.

memup RIP

Ces dernières années, Memup s’était spécialisé dans la vente d’accessoires électroniques et surtout de tablettes d’entrée de gamme. Des tablettes qui n’auront pas laissé un souvenir imperissable, puisqu’elles étaient souvent vendues moins de 100 euros, disposaient de matériaux à la qualité discutable et le Play Store n’était pas installé de base. Pour l’installer, il fallait alors passer un téléchargement manuel s’effectuant sur le site officiel de Memup… celui-là même qui est inaccessible aujourd’hui. Bref, prudence si vous désirez acheter un produit Memup, le SAV ne fonctionne plus et les tablettes sous Android ne seront plus jamais suivies.

La chute de Memup n’est pas franchement une surprise. Le marché des tablettes connaît actuellement une baisse de croissance importante qui fait souffrir les plus gros acteurs du marché, Samsung et Apple en tête. Le prix moyen des tablettes a donc beaucoup baissé ces derniers temps et a obligé les petits constructeurs à rogner un peu plus leurs marges. Memup faisait partie de ceux-ci, mais n’a pas su tenir sur la longueur. RIP, comme on dit.