Strategy Analytics a publié une étude concernant le marché des tablettes. Et sans surprise, il continue sa chute libre.

iPad Pro

Voilà maintenant un moment que la fin du marché des tablettes est évoquée, et il semblerait que la date fatidique approche réellement. Il n’y a qu’à voir les derniers chiffres de Strategy Analytics, qui indique que le premier trimestre 2016 a été le plus mauvais en matière d’expédition de tablettes depuis le troisième trimestre 2012. Sur cette période, les ventes ont encore reculé de 10% par rapport à celles de l’an dernier et il ne s’est vendu que 46,5 millions d’appareils de ce type.

Mais il y a un constructeur qui fait exception. Toujours d’après Strategy Analytics, parmi le top 5 des vendeurs de tablettes, Huawei est le seul à avoir enregistré une croissance lors de ce trimestre. Une belle croissance d’ailleurs, puisque la firme chinoise aurait écoulé 66 % de tablettes de plus qu’à la même période l’an passé. Une donnée à mettre en regard avec l’étroitesse de son catalogue, où les références, hors MediaPad M2 et T2, sont rares.

huawei-mediapad-m2-10-630x500

À l’inverse, le grand représentant du marché des tablettes est en mauvaise posture. En effet, Apple enregistre une baisse de ses expéditions de 19 % par rapport au premier trimestre de l’année dernière, et doit se contenter de 10,3 millions d’iPad expédiés. Concernant les tablettes Android, la chute est également vertigineuse avec 30 millions de tablettes expédiées, contre 35,9 millions l’an passé.

Le bureau d’étude précise toutefois que l’intérêt des consommateurs pour les tablettes repose désormais sur l’aspect premium et hybride. Ainsi, les produits comme l’iPad Pro, les tablettes Microsoft Surface, ou le Huawei MateBook devraient avoir un avenir plus radieux.