A l’origine de onoff, Thaïg Kris. Oui, si comme moi ce nom vous est inconnu, voici un rapide rappel. Il s’agit d’un champion de roller, qui s’est illustré à la télévision dans des émissions de télé-réalité mais aussi dans des grands shows. A 39 ans, il entame une reconversion étonnante, celle de startuper. Après avoir levé 1 million d’euros dans un tour de table en décembre dernier, il nous présentait ce matin onoff à Paris dans les locaux de Numa.

IMG_3366

Sa solution n’a rien de révolutionnaire, mais elle est propre. L’idée est de pouvoir gérer des numéros de téléphone virtuels à travers des applications iOS, Android et Windows Phone. Grosso modo, vous pouvez choisir un ou plusieurs numéros de téléphone (en 06 pour la France), et leur attribuer des usages (professionnel, personnel, etc.).

onoff-2

Ces numéros ne sont pas liés à votre opérateur mobile, mais à onoff. Vous louez ces numéros (à partir de 2,99 euros par mois), et vous les utilisez comme vous l’avez toujours fait. Pour passer et recevoir des appels, les SMS, la consommation passera ensuite à travers votre abonnement téléphone classique.

onoff

Appels, SMS, mais aussi une messagerie vocale qui permet de configurer des messages en fonction des numéros de téléphone. Cette fonctionnalité reste très simple, loin de ce que propose Libon par exemple. Dans Libon, vous pouvez personnaliser les messages en fonction de vos interlocuteurs.

Pour le lancement, le premier numéro est offert. Vous pouvez tester gratuitement.

onoff ne propose donc pas une solution toute bête de voix sur IP (VoIP), mais ce n’est pas une première. Chez la concurrence, on peut citer numbber.net avec une offre quasi-similaire, mais aussi Skype In. Notez que le premier numéro est offert, mais se limite (pour le moment) à des numéros de téléphone français, vous pourrez ensuite acquérir des numéros locaux dans plusieurs pays.