Introduction

Review of: Xiaomi Mi Max
testé par:
Romain Challand

Reviewed by:
Rating:
4
On 27 août 2016
Last modified:29 août 2016

Summary:

Comme le Mi 5, et les autres produits plutôt "premium" de Xiaomi, le Mi Max laisse une très jolie impression. La qualité de fabrication est au rendez-vous, et il s'agit d'un joli produit, qui ne conviendra toutefois pas à toutes les mains.

Hormis une partie multimédia un peu light, le Mi Max se montre plutôt équilibré, assez doué dans tous les domaines, et sans gros défaut visible.

Son point fort, c'est évidemment l'autonomie puisque les tests effectués et l'usage quotidien nous ont prouvé qu'il est possible de compter sur le Mi Max pour au moins deux journées. Mordus d'autonomie et de phablettes, ne passez pas votre chemin.

En mai dernier, Xiaomi a officialisé le plus grand de ses téléphones, le Mi Max. Avec son format de 6,44 pouces, l’appareil se présente aussi comme un des plus grands du marché et n’a finalement que peu de concurrents. Logiquement conçue pour profiter au mieux d’usages multimédia (jeux, vidéos…), les performances générales du téléphone répondent-elles aux attentes ?

Xiaomi Mi Max 8

Fiche technique

Modèle Xiaomi Mi Max
Version de l'OS Android 6.0.1 Marshmallow
Interface MIUI
Taille d'écran 6,44 pouces
Définition 1920 x 1080 pixels
Densité de pixels 342 ppp
SoC Snapdragon 650
Mémoire vive (RAM) 3 Go
Mémoire interne (flash) 64 Go, 128 Go
Appareil photo (dorsal) 16 Mégapixels
Appareil photo (frontal) 5 Mégapixels
NFC Oui
Batterie 4850 mAh
Poids 200 grammes
Prix 243 euros
Fiche produit

Une belle diagonale

« Mesdames et messieurs, le smartphone le plus grand du monde ! ». Enfin presque. Avec son format de 6,44 pouces, le Xiaomi Mi Max est un véritable mastodonte dans le monde du mobile, et il n’a que peu de concurrence sur ce segment de marché. À la volée, on peut citer le Huawei P8 Max (6,8 pouces), l’Asus ZenFone 3 Ultra (6,8 pouces), ou le Sony Xperia Z Ultra (6,4 pouces).

Xiaomi Mi Max 9

Et autant dire qu’on ne mettra pas le Mi Max dans toutes les poches. Ni dans toutes les mains, puisqu’on a franchement de mal à apprécier son ergonomie. L’utilisation à une main est évidemment presque impossible si on ne s’appelle pas Shaquille O’Neal, et n’importe quel accès aux boutons de la bête devrait vous permettre de développer des muscles encore inconnus au niveau de vos doigts. Bon, après tout, si vous choisissez ce modèle, c’est en votre âme et conscience.

Xiaomi Mi Max 10

Côté fabrication, Xiaomi montre depuis un bon moment qu’il sait faire de jolis smartphones. Et c’est une nouvelle fois le cas avec ce produit qui respire la qualité. Hormis les deux bandes en plastique en haut et en bas, la coque du terminal est faite de métal, jusque sur les tranches, très similaires à ce que l’on a vu auparavant sur les smartphones de la marque.

Xiaomi Mi Max 13 Xiaomi Mi Max 6

Les boutons d’allumage et de volume sont situés sur la tranche droite, le port SIM est intégré à gauche, les sorties audio sont sur la tranche inférieure, tout comme le port microUSB, et la tranche supérieure se pare de la prise Jack et de l’infrarouge. Pour le reste, il est évidemment à noter qu’un capteur cardiaque prend place au dos du mobile, et que le coin supérieur gauche arbore un appareil photo façon Sony ou Apple, ainsi qu’un flash double ton.

Xiaomi Mi Max 4

Quant à la façade, on y observe des boutons tactiles en bas de cette vitre de type 2,5D. Grâce à son si grand format, le Mi Max atteint justement un ratio taille-écran de 74,8 %. Dans l’ensemble, ce smartphone s’inspire du Mi 5 et charme franchement si l’on est fan des 6,44 pouces.

Écran

Si en matière de taille, la dalle de 6,44 pouces est impressionnante, elle n’a rien de flamboyant technologiquement parlant. En effet, il s’agit d’une simple dalle IPS LCD, avec une définition Full HD qui confère à ce smartphone une densité de 342 pixels par pouce. C’est suffisant pour un confort de lecture/utilisation idéal, et on ne trouve pas d’éléments particulier sur lequel se plaindre à propos de cette dalle.

xiaomi mi max

Côté données récoltées grâce à notre sonde colorimétrique, on note une luminosité maximale d’environ 422 cd/m2, ce qui se trouve être plutôt bon. Le contraste est plutôt moyen (957:1) tandis que la température des couleurs est un peu trop élevée (8000 K), ce qui fausse la précision du blanc, qui tire trop sur le bleu. À l’œil, nous n’avions pourtant pas cette impression.

MIUI 7, en attendant MIUI 8

La partie logicielle sur les smartphones importés est toujours délicate à traiter puisqu’elle a souvent été modifiée par le revendeur afin d’être adaptée au pays de destination, comme ce fut le cas avec le Mi 5. Ici, notre Mi Max est directement installé sous Android 6.0.1 Marshmallow (MMB29M) avec une ROM MIUI Global 7.3 (MBCCNDC).

home-MIUI

Les avis au sujet de MIUI divergent pas mal, mais Xiaomi a tout de même réussi l’exploit de proposer une ROM alternative qui plait énormément aux fans de la marque, surtout en Chine. En Europe, la proximité de MIUI avec iOS agace un peu plus, et on ne trouve pas de tiroir d’applications ou autre code esthétique propre à Android. Ma foi, on s’en passe assez bien, et l’interface n’a pas bougé depuis le Mi 5.

En savoir plus : Test du Xiaomi Mi 5

Pour parler des petits plus que l’on a repéré, il y a l’effacement automatique du tracé lorsque l’on fait un schéma de déverrouillage. Une idée plutôt brillante, qui évitera qu’on puisse simplement regarder par dessus votre épaule (un peu) pour le trouver.

Performances

Présent sur quelques smartphones passés par notre bureau, le Snapdragon 650 commence à se faire plutôt bien connaitre. Et sa variante S652 également. Dans les deux cas, ces puces montrent de belles compétences, se plaçant à la lisière du haut de gamme. C’est aussi le cas avec ce Mi Max qui fait preuve de belles performances au quotidien, comme en témoignent les différents benchmarks. Malheureusement, il n’aura pas été possible d’analyser profondément le comportement de cette puce (GameBench + Real Racing 3 XtraHigh) sur la durée et avec un jeu gourmand.

 Xiaomi Mi MaxSony Xperia X
PCMark5 514 points4 540 points
3DMark Ice Storm Unlimited17 489 points18 050 points
3DMark Ice Storm Unlimited (Graphics)20 704 points21 425 points
3DMark Ice Storm Unlimited (Physics)11 330 points11 636 points
GFXBench Manhattan (offscreen / onscreen)14 / 14 FPS15 / 15 FPS
GFXBench T-Rex (offscreen / onscreen)30 / 30 FPS31 / 34 FPS
Real Racing 3 (GameBench)38 FPS

Mais pour avoir pu jouer avec pendant quelques jours, le constat est tout simplement que le comportement est idéal. Pas de lags, pas de surchauffe, et on se dit que la puce doit bien gérer les pics de chaleur dans une grande carcasse comme celle-ci. La seule chose que l’on peut reprocher à Xiaomi, c’est que le terminal n’est pas toujours très à l’aise avec le multitâche, certaines applications devant se relancer pour être réutilisées (les jeux gourmands principalement, c’est vrai).

Mais pour un mobile de milieu de gamme, le Xiaomi Mi Max fait très bien son boulot.

Communication et réseau

Comme souvent avec l’import chinois, le Xiaomi Mi Max n’est compatible qu’avec les bandes 4G LTE B1, B3 et B7, deux seulement des trois bandes utilisées en France. Les abonnés de Free n’y verront aucun problème (l’opérateur n’utilisant pas cette fréquence), mais les autres pourront avoir quelques difficultés à capter leur réseau très haut débit dans certaines zones mal couvertes.

Dans le capitale néanmoins, la couverture réseau ne nous a posé aucun problème, et les speed tests effectués nous ont même satisfait, avec des pointes à plus de 90 Mbps de débit descendant sur le réseau B&You. Côté qualité d’appel, nos correspondants racontent que la voix se fait un peu métallique, mais que cela ne pose pas de souci particulier. Et concernant le GPS, l’accroche est excellente grâce au savoir-faire de Qualcomm dans ses puces.

Lors de son test du Xiaomi Mi 5, Manuel avait évoqué un capteur d’empreinte (situé en façade) aussi rapide que fiable, mais qui nécessitait un appui pour fonctionner. Cette fois, le capteur prend un format circulaire et se trouve sur la coque dorsal. Point positif : il n’est plus nécessaire d’appuyer pour déverrouiller le smartphone. Il se montre également très réactif et fiable.

Multimédia

Photographie

Comme le Mi 5, le Mi Max est équipé d’un appareil photo dorsal de 16 mégapixels, qui ne fait particulièrement de miracles. De jour, le résultat est plutôt honnête, la gestion des couleurs et des contrastes est globalement bonne, même s’il lui arrive de peiner avec les fortes différences de luminosité, ce qui occasionne parfois un ciel entièrement blanc.

 

IMG_20160826_140446
IMG_20160826_140452
IMG_20160826_140416

De nuit, on ne peut pas dire que le Mi Max fasse des merveilles. Le capteur a bien du mal à rendre des scènes claires, et la netteté n’est pas au rendez-vous. La mise au point est également difficile à faire, et le mobile déçoit un peu dans ces conditions.

IMG_20160825_213829
IMG_20160825_214001

Le petit moins de cette partie photo (qui est déjà elle même le petit moins du test), c’est l’application franchement assez pauvre. On peut régler la qualité (exemple : très fine) et le format, mais impossible de rentrer plus dans le détail.

MIUI-camera

Audio

Pour un produit orienté multimédia, on aurait aimé y voir des haut-parleurs stéréo, au moins. Raté, et l’on doit se contenter d’une sortie audio simple au bas de l’appareil. La qualité de son semble bonne, sans rien d’exceptionnel. C’est dommage.

Un des cadors de l’endurance

Les derniers téléphones du constructeur chinois se sont montrés plutôt doués en matière d’autonomie, et notre Mi Max prouve également ses compétences dans ce domaine. Sur notre test d’endurance classique – qui consiste à regarder 1h de vidéo HD sur l’application Youtube avec la luminosité de l’écran réglée sur 200 cd/m2 – le Mi Max ne perd que 5 % de charge. Il entre ainsi dans une catégorie très fermée. D’un autre côté, c’est le moins qu’on puisse attendre d’un téléphone muni d’un accumulateur de 4850 mAh, et de composants « peu » gourmands.

Autonomie
  • Xiaomi Mi Max : 95
  • Xiaomi Mi 5 : 89
  • Samsung Galaxy A5 (2016) : 90

Globalement, on tirera deux bonnes journées d’autonomie de ce terminal, à moins que l’on soit un gros joueur de Pokémon Go, par exemple. En plus, le mode veille ne consomme pratiquement rien, environ 10 % de charge par jour.

Verdict Xiaomi Mi Max

design
8
Le Mi Max est grand, très grand, trop grand ? Peu importe, ceux qui s'y intéressent connaissent les mensurations de la bête. Elégant et bien fini, le smartphone fait partie des modèles les plus attrayants de la marque.
autonomie
10
C'est tout simplement difficile de faire mieux en matière d'autonomie, et nous serions cruels de ne pas accorder la note maximale à ce smartphone. On dépassera les deux journées d'autonomie régulièrement, mais le Samsung Galaxy A5 (2016) n'a pas grand chose à envier en consommation quotidienne.
logiciel
8
MIUI de son côté ne cesse de s'améliorer et malgré une absence de tiroir d'applications qui en déroutera plus d'un, cette interface ultra légère apporte de nombreuses options plus que bienvenues. Le mobile est installé d'office sous Android 6.0.1 Marshmallow.
performances
8
Le Mi Max justifie son statut de milieu de gamme grâce à un Snapdragon 650 très à l'aise dans les usages les plus gourmands. On n'est pas au niveau d'un S820, certes, mais on ne peut pas reprocher grand chose à ce SoC.
écran
7
La dalle IPS LCD de ce terminal est tout à fait satisfaisante, et l'écran est un peu plaisir d'utilisation. Cependant, la fidélité des couleurs aurait pu être plus travaillée.
caméra
6
Si on doit isoler un élément décevant sur ce terminal, c'est son appareil photo, qui présente les mêmes qualités et défauts que celui du Mi 5. Honnête de jour, il peine particulièrement quand la lumière baisse.
Note finale 8/10
Comme le Mi 5, et les autres produits plutôt "premium" de Xiaomi, le Mi Max laisse une très jolie impression. La qualité de fabrication est au rendez-vous, et il s'agit d'un joli produit, qui ne conviendra toutefois pas à toutes les mains.

Hormis une partie multimédia un peu light, le Mi Max se montre plutôt équilibré, assez doué dans tous les domaines, et sans gros défaut visible.

Son point fort, c'est évidemment l'autonomie puisque les tests effectués et l'usage quotidien nous ont prouvé qu'il est possible de compter sur le Mi Max pour au moins deux journées. Mordus d'autonomie et de phablettes, ne passez pas votre chemin.
  • Points positifs
    • Produit bien fini
    • Un Snapdragon 650 très à l'aise
    • Une autonomie énorme
    • Efficacité du capteur d'empreintes
  • Points négatifs
    • Un capteur photo un peu fainéant
    • Une partie audio peu travaillée