Une application permet de facilement lancer ses logiciels Windows sur Android, avec quelques restrictions.

Si vous avez déjà utilisé une distribution GNU/Linux sur un ordinateur, comme Ubuntu ou Fedora, vous connaissez probablement le logiciel Wine. « Wine Is Not an Emulator » permet de faire fonctionner des logiciels conçus pour Windows sur d’autres plateformes.

Avec la sortie de la version 3.0 du logiciel, le développeur annonce des nouveautés importantes comme le support de Direct3D 10 et 11 ou d’une amélioration de DirectWrite et Direct2D, mais surtout le logiciel prend en charge les pilotes graphiques d’Android. Ces nouveautés permettent au logiciel d’être disponible sous la forme d’une application APK pour Android. L’aboutissement d’un projet annoncé il y a presque 5 ans !

ARM vs x86 : une compatibilité restreinte

Comme Wine n’est pas un émulateur, mais plutôt une couche d’abstraction permettant de faire tourner un logiciel pensé pour Windows sur un autre système, le logiciel reste dépendant de l’architecture du processeur utilisée.

Autrement dit, Wine sur Android avec un appareil ARM (la quasi-totalité des appareils du marché) ne sera compatible qu’avec les logiciels Windows pensés pour un processeur ARM et ils sont très peu nombreux, la majorité étant développée pour l’architecture Intel x86.

Il s’agit quoi qu’il en soit d’un joli exploit de la part de CodeWeavers, le développeur, qui pourrait prendre tout son sens avec la généralisation des « mode PC » sur smartphone qui permettent de brancher son appareil à un écran externe, un clavier et une souris pour l’utiliser comme un ordinateur.