Google a annoncé que les smartphones sous Android 4.0 Ice Cream Sandwich ne profiteront plus des mises à jour d’applications installées depuis le Play Store nécessitant les dernières versions des Services Google Play.

Tout à une fin. Les différentes versions d’Android n’échappent pas à cette inéluctable fatalité. Au fil des mises à jour successives et des renouvellements de smartphones, les moutures les plus anciennes de l’OS régressent doucement, deviennent obsolètes puis disparaissent des radars.

Cette fois-ci, c’est Android 4.0 Ice Cream Sandwich, lancé en 2011, qui a le plaisir macabre de goûter à la faux. Google a en effet annoncé sur son blog dédié aux développeurs que cette itération de l’OS mobile ne goûterait plus aux mises à jour des Services Google Play après la version 14.7.99 actuellement déployée.

En voie de disparition

Concrètement, pour les utilisateurs, cela signifie que les mises à jour d’applications installées depuis le Play Store seront désormais indisponibles. Plus précisément, le Play Store sera toujours accessible, mais les nouvelles fonctionnalités des apps nécessitant les versions les plus récentes des Services Google Play n’atteindront plus les terminaux concernés. Pour égayer ces pesantes funérailles, rappelons qu’Android Ice Cream Sandwich (v 4.03 et 4.04 confondus) ne tourne aujourd’hui que sur 0,3 % des smartphones selon les derniers chiffres de Google.

On se doute que les équipes de Mountain View préfèrent se concentrer sur des versions plus récentes, Android 9.0 Pie en tête de liste. La tarte écarte donc le sandwich à la crème glacée dont il ne reste plus que des miettes, et se fera à son tour éjecter par une autre friandise. Tout à une fin… sauf les bananes qui en ont deux.

À lire sur FrAndroid : Pie, Oreo, Nougat… : quelle est la répartition des différentes versions d’Android