La confiance règne entre Waymo et Fiat Chrysler : la filiale de Google dédiée à la voiture autonome vient de lui commander plus de 1 000 Pacifica supplémentaires. Livraisons attendues en fin d’année.

Waymo, la filiale de Google dédiée aux voitures autonomes, et Fiat Chrysler sont visiblement ravis de leur partenariat entamé en 2016. La preuve : le constructeur automobile vient d’annoncer qu’il fournira des milliers de Pacifica supplémentaires à Waymo pour renforcer sa flotte déjà importante de véhicules autonomes.

Si les premières livraisons n’interviendront qu’à la fin de l’année, cette nouvelle étape s’annonce importante pour Waymo, quelques mois seulement après avoir commencé à faire rouler ses Chrysler Pacifica (8 places) de l’Arizona sans la moindre personne au volant (même si un employé reste présent dans la voiture).

Actuellement doté de 600 Chrysler Pacifica, Waymo va donc mettre les bouchées doubles avec une nouvelle commande, même si le nombre exact de véhicules reste inconnu à ce stade mais se compterait par « milliers ». On estime toutefois que cet accord lui coûtera près de 40 millions de dollars, ces modèles étant commercialisés aux alentours de 40 000 dollars.

Objectif : renforcer son avance sur Uber

Waymo espère ainsi accroître son avance dans la voiture autonome face à son rival, Uber, qu’il accuse de vol de technologie.

Grâce aux millions de kilomètres déjà parcourus par ses véhicules, Waymo revendique en effet une certaine primauté face à la concurrence existante dans ce domaine émergent. Et Fiat Chrysler se dit ravi de ce partenariat, par la voix de son patron, Sergio Marchionne : « Afin d’avancer rapidement et efficacement sur la question de l’autonomie, il est crucial de s’allier avec des leaders de technologie partageant notre vision. »

Ce qui n’empêche pas le constructeur américain de placer ses billes sur la voiture autonome auprès d’autres entreprises, comme BMW, Intel et Mobileye.