Huawei est toujours le deuxième plus gros fabricant au monde devant Apple avant les fêtes de fin d’année. Le constructeur chinois a donc réussi à occuper cette place durant 6 mois consécutifs. Mais plus que la Pomme, c’est Samsung qui a du souci à se faire.

En 2017, pour la première fois de son histoire, Huawei s’emparait de la place de numéro 2 mondial, surpassant ainsi Apple avec un plus grand nombre de parts de marché. Mais cela n’avait duré que deux mois (juin et juillet) avant que la Pomme ne récupère cette place.

Huawei a ensuite réitéré ce succès dès le 2e trimestre de 2018 (avril, mai, juin) et redevenait le deuxième constructeur mondial plus tôt que l’année précédente. Mais le plus surprenant c’est que le fabricant chinois s’est accroché à cette place pendant un bon moment cette fois-ci.

En effet, d’après le dernier rapport du réputé cabinet IDC — corroboré par une étude de Strategy Analytics — Huawei est toujours devant Apple au 3e trimestre de 2018 (juillet, août, septembre) avec 14,6 % des parts de marché contre 13,2 % pour son adversaire.

En attendant les fêtes

Mais ne précipitons pas nos analyses pour autant. Apple réalise une énorme partie de son chiffre d’affaires lors des fêtes de fin d’année où beaucoup d’iPhone sont écoulés. Il y a donc de fortes chances pour que la firme américaine repasse devant à cette occasion.

Néanmoins, rappelons que contrairement à Apple, Huawei peut aussi compter sur les ventes de ses modèles milieu et entrée de gamme. En contrepartie, le fabricant chinois a beaucoup de mal à conquérir le marché américain.

Samsung, un leader menacé

Ce qui est intéressant à noter, c’est que, malgré cette « chute » sur la troisième marche du podium, les parts de marché d’Apple continuent de progresser par rapport à la même période de l’année dernière. Et un rapide coup d’œil sur le tableau d’IDC permet de voir que c’est plutôt Samsung, le leader, qui connaît un ralentissement.

Grignotées par Huawei, les parts de marché du géant sud-coréen sont passées de 22,1 à 20,3 % en un an au troisième trimestre de 2018. La bataille en haut du classement s’annonce très rude en 2019 entre ces trois acteurs.

D’autant plus que Huawei est venu défier Samsung et Apple sur les smartphones à plus de 1000 euros avec la commercialisation imminente du Mate 20 Pro.