Windows ne s’appellerait pas Windows sans sa gestion des fenêtres. Microsoft va revoir ce pilier de son système d’exploitation dans une prochaine version.

Dans un mail envoyé par Terry Myerson, à la tête des divisions Windows et hardware de Microsoft, aux membres du programme Windows Insider, la firme dévoile de nouvelles fonctionnalités à venir.

Le mail ouvre sur un rapide rappel concernant la fonction Timeline présentée à la Build qui sera bientôt testable pour les membres du programme Insider dans la boucle rapide. Pour rappel, cette fonction remplacera la vue multitâche pour retrouver facilement son historique d’utilisation des documents et des applications, peu importe l’appareil. La suite du courrier se focalise sur « Sets », une nouveauté qui pourrait changer en profondeur la façon d’utiliser Windows.

Une gestion des fenêtres par projet et non par application

Jusqu’à présent sous Windows, chaque fenêtre était dédiée à une application. Avec « Sets » — son nom temporaire —, Microsoft veut réunir plusieurs fenêtres en une seule, que l’on gérera alors par onglets comme on en a l’habitude sur les navigateurs de bureau.

Pour la firme, l’idée est de réunir les différents éléments d’un projet dans une seule fenêtre : un onglet sous Word pour le document de travail, un onglet sous Microsoft Edge pour une recherche (sur Bing bien sûr) concernant le sujet, les notes d’un cours sous OneNote dans un troisième onglet. Si l’utilisateur ouvre ultérieurement le document de travail, sur une autre machine par exemple, Windows lui proposera d’ouvrir à nouveau les onglets partagés au sein du « set ».

Microsoft ne précise pas pour le moment quel sera le périmètre de cette nouvelle gestion des fenêtres. Les « sets » seront-ils limités aux applications du Windows Store ? Les démonstrations se font pour le moment avec les applications de Microsoft.

Lien YouTube S’abonner à FrAndroid

Une sortie limitée dans les prochaines semaines

Les « sets » seront disponibles dans les prochaines semaines au sein du programme Windows Insider, mais Microsoft prévient que seule une partie des membres auront accès à la fonction. Pour la firme, il s’agit de contrôler le nombre d’utilisateurs et donc avoir une meilleure lecture de leurs retours.

Depuis la sortie de Windows 8, Microsoft sait qu’il doit être prudent avec les changements d’interface sur son système d’exploitation phare, et se laisse donc tous le temps pour développer cette nouveauté.