Samsung mise sur la flambée des cryptomonnaies pour vendre des circuits prisés des investisseurs. Le marché s’annonce juteux.

 

Samsung ne doit pas seulement son statut de géant de l’industrie à la production de ses smartphones et autres tablettes : la firme sud-coréenne s’appuie aussi sur un important travail de manufacture. Notamment en matière de fabrication de puces, qui lui a tout juste permis de devancer Intel.

Et le géant ne compte pas passer à côté de l’essor des cryptomonnaies, qui incite de plus en plus d’investisseurs à s’équiper d’ordinateurs assez puissants pour assurer un minage productif. Samsung va donc créer des circuits intégrés spécialement conçus pour cette pratique, comme le révèle TechCrunch.

Leur intérêt principal tient au fait qu’ils sont conçus pour accomplir une tâche unique (au lieu d’être polyvalents, comme la plupart des circuits présents dans nos ordinateurs et smartphones), ce qui les rend plus performants.

Le flou règne encore autour de la nature exacte de ces circuits, mais Samsung devrait faire appel à l’expertise de l’entreprise taïwanaise TSMC, spécialisée dans le minage de cryptomonnaie. Ce virage s’annonce en tout cas important pour Samsung, alors que certaines études s’interrogent sur l’impact de cette pratique sur le réchauffement climatique.